Skip directly to content
  • 20/11/2017

     

    Entretien téléphonique avec Olès

    20/11/2017

    Les enfants ont passé leurs premiers examens.  Maintenant, il nous faut attendre les résultats.  Jeudi, Ilianette était malade et les symptômes semblaient indiquer qu’il s’agissait du choléra, mais, après examen, il est apparu que ce n’était pas aussi grave que cela.  Le jour suivant, elle a pu retourner à l’école.

    Bon anniversaire, Papi Olès.  Tu as eu 68 ans le 15 novembre.

    Le corps de pompe n’est pas encore entièrement prêt à cause de la pluie.  La double porte est déjà montée mais l’entrepreneur doit encore installer la clôture.  L’extérieur doit encore être rejointoyé et l’intérieur plafonné.

    A cause de la pluie, nous avons connu de nombreuses journées sombres.  Le courant n’a été interrompu qu’une seule fois, au milieu de la nuit.  Sinon, tout fonctionne normalement.

    Nous conviendrons du moment opportun pour forer le puits lors de notre prochain entretien téléphonique, mais l’entreprise de République Dominicaine a quitté le village.  Nous verrons s’ils maintiennent leurs conditions.

    Tout se passe bien avec les animaux que nous avons achetés récemment.  Nous avons perdu un porcelet pour une raison inconnue.

    Les récoltes ne se passent pas comme prévu, en raison de la pluie.  Les cacahuètes ont eu un moindre rendement.  C’est dommage vu les efforts fournis pour les planter.  Plusieurs enfants avaient en effet donné un coup de main.

    Olès propose de peindre Sén Jozef, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.  L’extérieur n’a jamais été peint et l’intérieur doit être rafraîchi.

    Olès connaît une dame qui pourrait s’occuper des filles en tant qu’éducatrice aux côtés de Junior.  C’est une tante d’Aurélien qui est venue en compagnie de Frans il y a quelques années.  Pendant le voyage de janvier, Olès souhaite organiser une rencontre avec elle en compagnie de Frans.

    Le bus et le taptap rendent encore de bons services, mais ils demandent beaucoup d’entretien.  Nous en parlerons aussi en janvier, propose Olès.

     

    Messenger Olès

    09/11/2017

    Bos Jean te gen lot travay, se lendi-a li rekomanse travay nan kay ponp poukrepi randi. Pot la deja pare. Ni fe foje yo tou map pran yo demen.Se seten kay ponp ap fini net lendi ou madi.

    L’entrepreneur Jean a encore un autre chantier.  Lundi, il recommencera à travailler chez nous : il plafonnera le corps de pompe.  Les portes sont déjà prêtes tout comme la clôture que je vais chercher demain.  Le corps de pompe sera certainement terminé lundi ou mardi.

     

    Messenger Olès

    31/10/2017

    Gen lot pwoblem Ki anpeche machin ko'payi-a rive nan Ofelina. Paske te gen gwo manifestasyon nan tout bouk la, pou mande leta kouran, rwout ak dlo potab. Yo koupe wout sa fe machin paka sikile. Map kenbe kontak ak yo pou yon lot vwayaj si lap posib. Si yo pap vini. Nap toujou planifye pou fen dane-a ak premye konpayi-a.

    Il y a encore un gros problème qui empêche l’engin de forage de puits de venir jusqu’à l’orphelinat.  Il y a beaucoup de manifestations dans le village afin d’exiger de l’Etat l’installation de câbles électriques, de routes et d’eau potable.  Ils ont bloqué les routes, si bien que la circulation est interrompue.  Je garde le contact avec l’entreprise pour une autre fois.  S’ils décident de ne plus venir, je m’adresserai à la première entreprise afin de faire les travaux avant la fin de l’année.

     

    Messenger Olès

    30/10/201

    Gen yon konpayi foraj pwi ki soti Sendomeng kap fouye pwi senmichel. Mw te pale ak enjenye-a. Li te mandem 6000 USD. Nou antann pou 5000. Lap pase nan ofelina demen.

    Map diskite sa ak engenye-a. Li te di mwen, li dako pou 5 000 lan paskel deja nan komin lan. Si li deja ale poul retoune, se 6000. Map pi renmen se yo ki fouyel pou nou. Paske kondisyon se bay dlo ki pap janm fini.

    Mwen sot rele Parnel, paske li gen yon ti responsablite nan prezans konpayi a nan komin lan. Li di mwen, yo fouye deja 3. Menm le yo jwenn dlo. Yap kontinye jis yo jwenn nap kap bay dlo nan moman lapli ni nan sechres.

    Mwen esplike enjenye-a enkyetid nou. Paske nou fe eksperyans deja ak yon konpayi ki se yon echek. Li bay garanti. Yap fouyel jis yo jwenn dlo nomal. Menm si nou ta vini nan 5 an, nenpot moman. Nap jwenn dlo nomal.

    Actuellement, il y a, dans le village, une entreprise de République Dominicaine qui vient forer des puits.  J’ai parlé à leur ingénieur.  Il demande 6000 USD.  Nous nous sommes mis d’accord sur la somme de 5000 USD parce qu’il peut déduire les frais de déplacement (s’il doit venir rien que pour nous, c’est 6000 USD).  Il viendra jeter un coup d’œil demain.  Je préfère que ce soit eux qui forent notre puits parce qu’ils garantissent que nous aurons toujours de l’eau.

    J’ai téléphoné à Parnel qui les connaît bien.  Il dit qu’ils ont déjà foré trois puits et qu’à chaque fois, ils ont trouvé de l’eau du premier coup.  Ils descendent si bas qu’il y a toujours de l’eau aussi bien en temps de pluie que lors des sécheresses.

    J’ai dit à l’ingénieur que nous avons une inquiétude.  L’entreprise précédente a échoué.  Lui, il offre une garantie.  Ils forent jusqu’à ce qu’ils trouvent de l’eau en abondance.  Même dans cinq ans, nous aurons encore autant d’eau.

  • 16/10/2017

    Entretien téléphonique avec Olès 

    16/10/2017 

    Les enfants et nous allons bien.  Il y a quelques jours, une épidémie de grippe nous a frappés mais tous ceux qui ont été touchés sont déjà guéris. 

    Comme Bertrand (le frère d’Olès) est encore malade et réside à Port-au-Prince, son épouse, Ma Bertrand, s’y est rendue.  Quelqu’un la remplace à la cuisine jusqu’à ce qu’elle puisse revenir. 

    Lors des tempêtes, nous avons été épargnés des conséquences les plus graves mais les champs doivent à nouveau être sarclés et ensemencés. 

    Nous n’avons plus de problèmes avec l’installation électrique.  Elle a retrouvé son rendement optimal. 

    Le corps de pompe est prêt.  Demain, on place la double porte et, devant les baies, nous allons encore renforcer la sécurité par un treillis. 

    Récemment, Olès a participé à une réunion de l’IBESR à Gonaïves. L’IBESR a demandé quelle solution nous avions trouvée pour les 10 jeunes majeurs (5 garçons et 5 filles).  Olès avait pris les plans de Sent An et leur a donné une version actualisée.  Nous avons l’autorisation de poursuivre ce projet. 

    Olès a acheté une deuxième chèvre qui tiendra compagnie à celle de Beni, dit-il en riant dans sa barbe.  Evidemment, avec ces deux chèvres, on pourra faire de l’élevage. 

    Wilner est venu à l’appareil pour me dire bonjour. 

    Messenger Olès 

    10/10/2017 

    Mwen apen fini nan yon reyinyon pou ti moun apre midi yo. Se Linda ak Mme Roseline mandem pou salyew. 

    Cet après-midi, j’ai eu une réunion à propos des enfants.  Sœur Linda et madame Roseline me demandent de te saluer. 

      

    Messenger Olès 

    08/10/2017 

    Elektrisite nou kontinye ap fonksyone nomal. Nou preske bon, nap swiv toujou jodi-a. Ma enfomew. Bon dimanch. 

    L’électricité fonctionne normalement.  Tout est en ordre.  Actuellement, nous suivons la situation de près.  Je te tiendrai au courant.  Bon dimanche. 

    Messenger Olès 

    07/10/2017 

    Nou te ranpli yo dlo depi ye, men pat gen soley nan la-a. Maten-an ve 10 ze mw we envete-a pat demare. Mwen Off li pou yon segond tou swit mw On li. Lap mache depi le sa jis kounya san pwoblem. Map swiv li toujou. Ma enfomew. Mwen tap eseye depi maten voye yon ti video pouw te we fonksyonman envete-a ak ti kare-a. Yo poko vle ale. Map kontinye toujou. 

    Hier, nous avons été inondés par la pluie.  Nous n’avons pas vu le soleil.  A 10h ce matin, j’ai remarqué que le transformateur n’avait pas démarré.  Depuis lors, il a fonctionné sans aucun problème.  Je continue à le surveiller et je te tiendrai au courant.  Depuis ce matin, j’essaie de t’envoyer une vidéo qui te montre comment le transfo fonctionne mais elle n’est pas partie.  Je vais ré-essayer. 

    Messenger Olès 

    06/10/2017 

    Gen Yvette, Osnel ak Gedeline yo gen fyev ak grip. Yo pat ale lekol maten. Mw ba yo medikaman. Gedeline preske bon. 

    Yvette, Osnel et Jèdeline ont la grippe avec de la température.  Ils ne sont pas allés à l’école aujourd’hui.  Je leur ai donné des médicaments.  Jèdeline est presque guérie. 

    Messenger Olès 

    04/10/2017 

    Lekol pat fonksyone lendi ak madi. Paske moun yo tap manifeste pou mande. Dlo, elektrisite ak wout. Te gen anpil vyolans. Erezman pa moun mouri. Lapolis te tire anpil gaz. Tout elev, pwofese, pe Desalines. Tout pran gaz. 

    Aujourd’hui lundi, et demain, l’école est fermée par suite d’une manifestation de gens qui exigent de l’eau, de l’électricité et des routes.  Il y a eu beaucoup de violence.  Heureusement, il n’y a pas eu de mort.  La police a envoyé des bombes fumigènes.  Tous les élèves, les professeurs et le curé Dessalines ont inhalé du gaz. 

    Messenger Olès 

    30/09/2017 

    Mw te Gonayiv ye ak jeandelet nan byennet sosyal. Pou kesyon renouvelman pemi-an. Yo kesyom sou fonksyonman Ofelina. Ni Jeandelet tou. Mw gen 2 enfomasyon poum voye pou yo. Apre pou yo antre potopwens pou regle sa. Kouran toujou bay menm pwoblem. Nou te gen anpil lapli depi siklon Irma chak jou. Sa anpechen sakle jaden. Jodi-a 2eme jou li pa tonbe. Avan ye, pandan lapli ap tonbe, mwen remake yon kote nan enstalasyon, dlo lapli-a koule. Mw fe bos Jean fe yon ti reparasyon. Dlo-a soti nan tiyo ki pote tout fil ki soti nan pano soley yo. Li koule nan mi andan. Map voye foto. Dlo-a pa twop anpil, men chak jou kelke gout koule antre nan kab nwa ki nan mi-an. 

    Hier, j’étais à Gonaïves avec Jeandelet à l’IBESR en vue du renouvellement de notre permis.  Ils ont aussi posé des questions à propos de l’orphelinat à Jeandelet.  Je dois encore leur fournir deux réponses.  Ensuite, ils feront les démarches nécessaires à Port-au-Prince.  L’électricité pose toujours les mêmes problèmes.  Depuis l’ouragan Irma, nous avons tous les jours beaucoup de pluie.  Ceci nous empêche de sarcler nos plantations. Aujourd’hui, c’est le deuxième jour sans pluie.  Avant-hier, j’ai remarqué des infiltrations d’eau tout près de l’installation.  J’ai demandé à l’entrepreneur Jean de les réparer.  L’eau pénétrait à l’intérieur par la goulotte des câbles qui partent des panneaux solaires.  Elle s’infiltrait à l’intérieur entre les appareils. Je vais t’envoyer des photos.  La quantité d’eau n’était pas importante mais chaque jour, il y avaient des gouttes d’eau qui passaient entre les câbles. 

    Messenger Olès 

    27/09/2017 

    Se lendi-a bos Jean koule beton twati kay la. Mwen bay fe pot la. Mw voye devi-a ak 2 lot foto pou ou. Se demen mwen pwale Gonayiv pou pwovizyon. Mwen gen yon rankont tou nan byennet sosyal nan bi pou yo fe renouvelman oyorizasyon de fonksyonman nou. Yo mandem vini ak yon ti moun. Se Jeandelet kap avem. 

    Lundi, l’entrepreneur Jean coulera le béton du toit.  J’ai payé le fer de la porte.  Je vais te faire parvenir le devis pour la porte et je t’enverrai 2 photos.  Demain, je vais faire des achats à Gonaïves.  J’ai aussi rendez-vous avec l’IBESR pour le renouvellement du permis.  Ils m’ont demandé d’amener un des enfants.  J’amènerai Jeandelet.

    Messenger Olès 

    21/09/2017 

    Gen siklon ki menase pou jodi-a ak demen sa fe bos yo pa travay jodi-a. Kay la fin simate ate. Chapant twati-a fin fet. Rete pou feraye, apre poun koule beton twati-a. 

    Map enfomew tou Rosela gen pou al abite potopwens. Se denye mwa lap travay ak nou. Nou jwenn yon moun pou ranplasel. Se manman Dieujuste Desalant ki te travay ak nou . 

    Un ouragan menace de nous atteindre ce qui empêche l’entrepreneur de travailler.  Le corps de pompe est déjà bétonné.  Le charpentier a terminé le bardage du toit.  Ensuite, on placera le fer et on coulera le béton. 

    Rosela va habiter à Port-au-Prince.  Elle a travaillé chez nous au cours du mois écoulé.  Nous avons trouvé quelqu’un pour la remplacer, la mère de Dieujuste Desalant (ancien éducateur et maintenant séminariste).  

    Messenger Olès 

    16/09/2017 

    Blok fin yo monte. Kounya bos chapant ap travay pou prepare twti an beton. Bos Jan ap koule beton ate-a Lendl pandan lot bos yo ap travay poun koule twati-an nan senmenn lendi-a. 

    w voye kek foto. Blok fin yo monte. Kounya bos chapant ap travay pou prepare twti an beton. Bos Jan ap koule beton ate-a Lendl pandan lot bos yo ap travay poun koule twati-an nan senmenn lendi-a. 

    Fom diw klostra la tou, yap monte yo senmenn lendi tou. Demen bos pou fe pot la ap vini pou pran mezi ak pou dim konbyen kob pot la ap koute. Eske nap fe bos elektrisyen-an tou prepare pou elektrifye kay la? 

    Le maçonnage (du corps de pompe) est terminé.  Maintenant, le charpentier est en train de préparer le toit avant qu’on coule le béton.  Lundi prochain, l’entrepreneur Jean va couler le béton du sol en même temps que le béton du toit. 

    Les blocs de fenêtres seront aussi placés lundi prochain.  Demain, l’ouvrier qui fabrique les portes viendra prendre les mesures.  Alors, il pourra me dire à combien vont me revenir les portes.  Est-ce que l’électricien doit aussi faire des préparatifs pour amener le courant au corps de pompe ?  

    Messenger Olès 

    12/09/2017 

    Se ye lendi-a, lekol la ouvri pou yo. Inifom yo chanje tou. Mw deja achte, yo nan kouti. Le yo pare ma revoye pou ou a linifom. 

    Sevre sa koute nou plis. Sanble yo gen ekzijans leta pou tout menm inifom. Paske leta finanse yon bon pati nan lekol yo. 

    Hier, l’école (des filles) a commencé.  Ils ont changé d’uniforme.  J’ai acheté tout le matériel pour les faire faire.  Quand ils seront prêts, je t’enverrai une photo. 

    Il est vrai que cela nous occasionne des coûts supplémentaires.  Il semblerait que l’Etat exige que tout le monde porte le même uniforme parce qu’il finance en grande partie l’école des filles.  

    Messenger Olès 

    10/09/2017 

    From diw Enelson tre feb. Me-a te pote vitamin ak remed pou pou li. Li gen yon defomasyon nan 2 janm li yo. 

    Enelson (un nouveau petit garçon) est très faible.  J’ai acheté des vitamines et un médicament contre les vers.  Il a une déformation aux deux jambes.  

    Messenger Olès 

    09/09/2017 

    Yeswa te gen anpil la pli ak gwo van. Mw te dekonekte kab rwouj jan nou te di. Pa gen pwoblem. Pa gen lapli ni van maten-an. Gouvenman anonse, pou tout aktivite reprann jodi-a, sa vle di. Ayiti o de danje ak Irma. Mw deja rekonekte kab la. Batri yo ap chaje. 

    Nomalman, gouvenman bay yon bilan pasyel sou pasaj Irma nan peyi-a. Se 5 depatman li vreman touche. Pa gen moun ki mouri. Se nodès ki pi touche, li gen plis moun ki nan abri pwovizwa. Selman twonson wout. Ench Tomasik ki koupe ak twonson wout Ench Kap anpasan pa Piyon ki koupe tou. Pon ou di-a li pa koupe dapre enfomasyon mwen jwenn. Lekol la te femen depi mekredi. Lap reouve lendi. Nou gen yon ti soley jodi-a. 

    Hier soir, il a beaucoup plu et il y avait un vent violent.  Je n’ai eu aucun problème à débrancher le câble rouge, comme convenu.  Ce matin, il n’y a ni pluie, ni vent.  Le gouvernement a appelé à reprendre aujourd’hui toutes les activités.  Ceci signifie qu’Haïti n’est plus dans la zone dangereuse d’Irma.  J’ai reconnecté les câbles.  Les batteries sont en charge. 

    Le gouvernement a fait un bilan partiel du passage d’Irma.  Cinq provinces ont été touchées.  Il n’y a eu aucun mort.  La province du Nord-Est est la plus touchée.  C’est là qu’on trouve la plus grande quantité de gens qui font appel à l’hébergement d’urgence.  Quelques routes sont fermées.  La route Hinche-Tomasique est fermée tout comme la route Hinche-Cap Haïtien à hauteur de Pignon.  Le pont dont tu m’as parlé n’est pas fermé selon mes informations.  Les écoles sont fermées depuis mercredi.  Elles vont rouvrir lundi.  Aujourd’hui, il y a un peu de soleil. 

    Messenger Olès

    08/09/2017 

    Jan map tande nouvel meteo la, jan yo di bagay la ka ye pita. Mwen gen anpil pe pou pano soley yo, swit a gwo tanpet van aswe-a.Mw panse aswe-a ta koupe koran ni nan Sen Franswa ni sen Jozef. Saw panse? 

    Dlo-a chita anba pano yo e li pa ale two vit. Li ka monte. Nap swiv, si lapli kontinye pi fo nap fe.sa aswe. 

    J’ai écouté la météo : ils annoncent ce qui nous attend.  J’ai très peur pour les panneaux solaires si un tel vent nous atteint ce soir.  Je pense que je devrais déconnecter l’électricité aussi bien de Sen Jozef que de Sen Franswa.  Qu’en penses-tu ? 

    Il commence à pleuvoir et l’eau en dessous des panneaux solaires ne s’écoule pas assez ement.  Elle pourrait monter.  Je suis les choses de près et s’il pleut plus fort, j’éteindrai l’électricité ce soir. 

     

  • 07/09/2017

    Messenger Olès
    07/09/2017
    Depi maten-an nou gen gwo lapli. Men poko gen van.
    Depuis ce matin, il pleut beaucoup mais il n’y a pas encore de vent (c’est l’ouragan Irma qui passe).

    Entretien téléphonique avec Olès
    04/09/2017
    Tout le monde va bien.
    L’année scolaire a commencé aujourd’hui par une messe. Tous les uniformes ne sont pas encore prêts.  Les cours commencent demain.
    Les trois nouveaux enfants s’adaptent bien.
    Islande Pierre (°28/02/2010) entre en première année.
    Milanda Pierre (°15/11/2013) est sa sœur. Elle ira à l’école maternelle, dans la même classe que Jèdeline.
    Enelson Inelus (°17/07/2012) entre dans la classe de transition pour pouvoir passer en première primaire l’année prochaine.
    Beni Monsecour est rentré le 22 août. Il a fait provision de beaucoup de vivres.  Il nous a aussi laissé une belle somme d’argent que nous utiliserons pour effectuer des travaux préparatoires au voyage de janvier, notamment la construction d’un espace où installer la pompe qui enverra l’eau vers les trois bâtiments et le système d’osmose.  Peut-être restera-t-il encore de l’argent pour clôturer une parcelle pour le taureau et une nouvelle vache.
    En effet, Beni a acheté une vache en remplacement de la précédente, un taurillon d’engraissement et une chèvre pour faire de l’élevage avec notre bouc.
    La construction du corps de pompe commence déjà demain.
    Une année scolaire coûte plus cher chaque année. Non seulement, le minerval augmente petit à petit, mais il faut aussi acheter de nouveaux uniformes, des chaussures, du matériel scolaire, des livres, etc…  Frans avait apporté 3.000 dollars US, mais le minerval à lui seul va sans doute coûter 3.200 dollars US.
    L’installation électrique pose des problèmes depuis un certain temps. Olès essaie de débrancher certains appareils pour permettre aux batteries de se recharger complètement.
    Des haricots et du maïs poussent dans nos plantations.  Demain, une équipe vient sarcler et cela coûte aussi.
    Nous nous sommes débarrassés du plus ancien taptap.  Il était usé.  Olès en a quand même obtenu 63.000 gourdes (850 euros).
    Le grand taptap n’est pas en assez bon état. Olès n’ose plus l’utiliser que dans le centre du village.  A terme, nous devrons aussi nous en défaire, tout comme du Toyota Previa qui est en train de rouiller depuis un bon moment.
    Le 27 août, Olès s’est rendu à une fête avec tous les enfants.  Ils ont passé une chouette journée.  Olès pourrait faire une offre au propriétaire pour acquérir un terrain de basket.
    L’équipe de football d’OSJOSMA a participé à un championnat et est devenue championne, avec l’aide d’un renfort venu de l’extérieur.  L’équipe « mélangée » a gagné la coupe.  Beni leur a donné une récompense.

    Messenger Olès
    30/08/2017
    Mwen sot chita ak M. Beni, se denye jou li isit. Li ban lajan. Mwen panse nou gen lajan pou fe kay ponp la tou swit. Ak kloti pou mete bef ak kabrit. Mwen pwale ak M. Beni potopwens demen poum tou we Bertrand. Li toujou pa anfom.
    J’ai parlé avec Beni. C’est son dernier jour parmi nous.  Il m’a donné de l’argent.  Je pense que nous devrions consacrer immédiatement cet argent à la construction d’un corps de pompe et à un enclos pour le bétail et les chèvres.  Je vais à Port-au-Prince avec Beni pour rendre visite à Bertrand.  Il ne va pas encore bien.

    Messenger Olès
    29/08/2017
    Nou Lalomas. Nou achte 2 bef. Fanm lan pou fe pitit. Gason-an pou manje nan plas kabrit. Plis yon gwo manman kabrit. Kabrit pou fe pitit.
    Bef pou fe pitit, nou achtel pou 25000 goud. Bef pou vyann se 13000 goud. Yon gwo kabrit pou fe pitit. 4 250 goud. Mw panse pou klotire yon pati nan teteren lot kote ravin lan pou yon fem pou bef ak kabrit. Saw panse? Beni gen yon moun ki pwomet li anko yon vach.
    Beni et moi, nous sommes à Lalomas.  Nous avons acheté deux bovins : une vache d’élevage et un taurillon qui nous permettra de manger parfois autre chose que de la chèvre. Nous avons aussi acheté une grande chèvre d’élevage.  La vache nous a coûté 340 euros, le taurillon 175 euros et la chèvre 58 euros.  J’envisage d’isoler une partie du terrain situé de l’autre côté de la Ravine (rivière qui traverse notre plantation) pour y placer le bétail et les chèvres.  Qu’en penses-tu ?
    Beni a rencontré quelqu’un qui lui a encore promis une vache.

    Messenger Olès
    26/08/2017
    Sè Carmelle apen vini ak ti moun nan. Li rele Enelson Inelus. Li fet 17 Jiye 2012.
    Soeur Carmelle est venue avec un jeune garçon.  Il s’appelle Enelson Inelus et est né le 17 juillet 2012.

    Messenger Olès
    25/08/2017
    A 5 h maten-an, nou te gen yon koupi elektrisite. Len verifye enstalasyon-an. Mw te debranche frize-a. Apre 10 minit li te redémare. Mw sot rele, li kontinye san pwoblem.
    A 5h ce matin, nous avons eu une rupture de courant.  J’ai tout vérifié.  J’ai débranché le surgélateur.  Après 10 minutes, tout s’est remis en marche.  Au moment où je te parle, tout fonctionne normalement.

    Messenger Olès
    24/08/2017
    Zanmi ki te oganize fet pou ti moun yo lane pase, sot relem pou di lap antre. Li vle fe menm bagay. Lap pote valiz, kaye ak plim pou tout ti moun yo. Lap fe sa dimanch dye vle menm kote. Se anivese li, lap kontan pou ti moun yo fete ak li.
    Map tou pale ak li de teren basket la.
    L’ami qui a organisé une fête pour les enfants l’année dernière, m’a téléphoné pour me dire qu’il était là.  Il nous offre des cartables, des cahiers et des crayons pour tous les enfants.  Lundi, nous ferons à nouveau la fête chez son oncle.  C’est son anniversaire et il trouve chouette que les enfants y participent.  Je lui parlerai aussi du terrain de basket.

    Messenger Olès
    24/08/2017
    Mwen te rele direkte Ibesr senmen pase-a. Pou afe renouvelman pemi ofelina. Nou te gen randevou pou relel jodi-a. Mw apen pale ak li. Yo pap gen tan nan senmen sa-a. Lendi lap relem pou di, ki jou lap vini nan lot senmenn nan. Lap vini ak 2 ajan pou fe evalyasyon apre pou yo fe renouvelman pou nou. M. Beni potopwens aktyelman li nan magazen. Machin Durand jwenn lan gen pwoblem, yap reparel avan yo vini.
    La semaine dernière, j’ai téléphoné au directeur de l’IBESR à propos de la prolongation de notre permis.  Il m’a demandé de le rappeler aujourd’hui.  Je viens de l’avoir en ligne.  Il n’a pas le temps la semaine prochaine.  Il me téléphonera lundi pour fixer un rendez-vous pour la semaine suivante.  Il viendra avec deux de ses collaborateurs et s’occupera de la prolongation du permis. Beni se trouve actuellement dans un magasin à Port-au-Prince.  La voiture avec laquelle Durand est venu le chercher est en panne.  Ils vont la faire réparer avant de venir ici.

    Messenger Olès
    22/08/2017
    Se jodi-a grann Mirlanda ak Islande mennen yo vini. Gedeline dako ak yo kounya. Jodi-a gen Eklips soley a pati 1 è. Mw oganize pou tout moun nan yon andwa e siveye pou yo pa fe kiryozite.
    Aujourd’hui, la grand-mère de Milanda et Islande les a amenées.  Jèdeline s’en réjouit.  Aujourd’hui à 1h, il y a une éclipse de soleil.  Je veillerai à ce que nous nous rassemblions quelque part et assistions à cette éclipse sans danger pour nos yeux.

    Messenger Olès
    08/08/2017
    Samdi-a nou fin plante pwa nan te ti mango-a. Nou plante 18 mamit pwa kongo. Demen nap plante pistach. World Shaddaī. Ilianette ak Dieunise. Yo reyisi nan ekzamen deta. (9em âne) yo pwal fe 3em. Medam yo pwal nan lekol pe yo.
    Samedi, nous avons planté des haricots à Ti Mango.  Nous avons planté 18 bassines de haricots kongos.  Demain, nous planterons des arachides.  World Shaddaï, Ilianette et Dieunise ont réussi leur examen d’Etat.  Ils ont terminé la 9ème (ce qui correspond chez nous à la 3ème secondaire) et entrent en 3ème (première des 4 années d’enseignement secondaire à Haïti). Les filles vont aller à l’école du curé.

    Messenger  Olès
    31/07/2017
    Mw te jwenn yon moun pou achete ti taptap. Pri-a two ba, se 50 000 goud. Mw pa bay li. Demen gen lot moun kap soti potopwens vin wel. Mekanisyen Ki konn travay pou mwen di. Sim jwenn 60 000 goud mw met bay li. Paske li pa an bon eta. Ma enfomew.
    J’ai trouvé quelqu’un qui veut bien acheter le vieux taptap.  Mais son prix est trop bas (680 euros). Je ne le lui ai donc pas vendu.  Demain, quelqu’un de Port-au-Prince vient le voir.
    Notre mécanicien me dit que nous ne pouvons pas espérer plus de 815 euros parce qu’il n’est pas en bon état.  Je te tiendrai au courant.

  • 30/06/2017

    Messenger  Olès
    31/07/2017
    Mw te jwenn yon moun pou achete ti taptap. Pri-a two ba, se 50 000 goud. Mw pa bay li. Demen gen lot moun kap soti potopwens vin wel. Mekanisyen Ki konn travay pou mwen di. Sim jwenn 60 000 goud mw met bay li. Paske li pa an bon eta. Ma enfomew.
    J’ai trouvé quelqu’un qui veut bien acheter le vieux taptap.  Mais son prix est trop bas (680 euros). Je ne le lui ai donc pas vendu.  Demain, quelqu’un de Port-au-Prince vient le voir.
    Notre mécanicien me dit que nous ne pouvons pas espérer plus de 815 euros parce qu’il n’est pas en bon état.  Je te tiendrai au courant.

    27/06/2017

    Messenger Olès

    Mw te bliye enfomew de travay bos Yotaire. Li poko fini nan Sen Jozef. Li deja monte fenet nan chanm ou-a. Li preske fini monte ankadreman yo. Si nou jwenn vann ansyen yo. Merceda madem 7 fenet nan yo. Saw panse?

    J’ai encore oublié de te dire quelque chose au sujet de Boss Yotaire.  Il n’a pas encore fini Sen Jozef. Cependant, il a déjà placé la fenêtre dans ta chambre.  Il a presque fini les cadres.  Penses-tu que nous devons vendre les anciennes fenêtres. Merceda souhaite 7 fenêtres.  Qu’en penses-tu ? (Frans a acquiescé.)

     

    27/06/2017

    Messenger Olès

    Bonswa Papi Frans. Bus mwen-an vini depi senmen pase. Gen yon moun nan dwan lan ki fe kek demach pou mwen deja. Lap koutem 130 000 goud poum resevwal. Mw pa gen kob. Eske wap ka edem, jwenn li prete, lew vini na diskite sou sa. Sil rete plis tan, yap ogmante taks. Mesi davans.

    Bonjour Papi Frans.  Le minibus qui m’était destiné est arrivé la semaine dernière.  Quelqu’un a fait des démarches pour moi à la douane.  Cela coûte 130.000 gourdes (1.825 euros) pour le dédouaner.  Je n’ai pas d’argent.  Peux-tu m’en prêter ?  Nous en discuterons lors de ta visite.  Si nous attendons longtemps, le montant augmente.  Merci d’avance.

     

    26/06/2017

    Telefoon met Olès

    Tous les enfants se portent bien.

    Madame Henri souffre de vertiges et n’est pas venue travailler aujourd’hui.  Elle s’est rendue chez le docteur pour subir un examen plus approfondi.

    Nous n’avons plus eu de problème avec l’installation électrique, depuis le dernier incident dont Olès a fait mention.

    Il pleut à verse.  La terre est trop lourde pour que nous puissions labourer.

    Olès voudrait continuer les travaux à Sent An, mais Frans lui demande d’attendre jusqu’à ce qu’il y ait à nouveau un budget suffisant.

     

    21/06/2017

    Messenger Olès

    Joune ye-a nan potopwens lan te byen pase. Yo te vizite mize-a chand mas.yo te rive two ta potopwens, sa yo pat rankontre prezidan. Nan retou, yo te rete kot dezakaden pou benyen nan lame. Yo rive lakay a 11 ze yeswa.

    La journée à Port-au-Prince s’est bien passée.  Ils ont visité le Champ de Mars.  Mais ils sont arrivés en retard à Port-au-Prince où ils auraient dû rencontrer le président.  Sur le chemin du retour, ils se sont arrêtés pour nager dans la mer.  Ils sont rentrés hier soir à 11h.

     

    17/06/2017

    Messenger Olès

    Tout moun byen isit. Tout ti moun yo an vakans. Yap resevwa bilte premye senmenn jiye, le sa wap gentan la, mw di yo se papi Frans ki pwal avem pou resevwa pou yo. Esepte Worl Shadai ki pwal nan ekzamen ofisyel. Se pou jiye tou. Tcheke fim pou pou yo le wap vini. Mw bâ yo pinisyon, pou yo gade fim yon senmenn lew vini. Paske mwen jwenn yo ap gade fim pono. Mw femenl e kenbe aparey la pou kek senmenn. Salye fanmiy ak zanmi pou mw. Ti moun salyen.

    Ici, tout le monde va bien.  Tous les enfants sont en vacances.  Ils vont recevoir leur bulletin la première semaine de juillet.  Je leur ai dit que j’allais les réceptionner avec Papi Frans.  World Shaddaï ne recevra pas encore son bulletin car il participe à un examen officiel qui a lieu en juillet.  Nous devons faire l’inventaire des films que nous possédons.  Je les ai punis : ils ne peuvent regarder aucun film avant ton arrivée car je me suis rendu compte qu’ils avaient regardé un film porno.  J’ai mis l’appareil sous clé pour quelques semaines.  Remets mon bonjour à ta famille et à nos amis.

  • 09/06/2017

    09/06/2017

    Messenger Olès

    Machin nou pa ka rwoule le pou fe pwovizyon. Malgre mw te jwenn pyęs la achte potopwens se yon pyès ki travay deja, nou pa jwenn li nan mezon.

    Fritzner te vin travay nan bifet sal a manje-a. Li te vini madi, li ale maten-an. Lap retounen lot senmenn pou finalizel.

    Je ne peux pas utiliser notre véhicule pour aller acheter des provisions malgré le fait que j’ai pu me procurer une pièce de rechange à Port-au-Prince, car c’est une pièce de seconde main.  Nous n’en avons pas trouvé une neuve.

    Fritzner (le menuisier) a travaillé à l’armoire du réfectoire.  Il est venu mardi et est parti ce matin.  Il viendra la terminer la semaine prochaine.

     

    04/06/2017

    Messenger Olès

    Mesi anpil. Nou tap admire foto yo. Nou prezan an espri.

    Map pataje sa ak ti moun yo pita. Mw te pale yo maten-an de fet la, ak bay salitasyonw.

    Merci beaucoup (pour les photos du dîner annuel de Pentecôte).  Nous admirons les photos.  Nous sommes en pensées avec vous.  Je les montrerai aux enfants un peu plus tard.  Je leur ai déjà parlé de la fête ce matin et je leur ai remis ton bonjour.

     

    03/06/2017

    Messenger Olès

    Map enfomew, Wilken al nan yon joune jodi-a nan Senmak. Se lekol li-a ki oganize joune sa-a. Epi lekol pe-a ap gen yon jounen, se potopwens le 20 mwa sa. Yap gen vizite chand mas. Ak pale nasyonal, pou yon randevou ak prezidan. Tout elev segonde nou yo kay pe, yo envite. 1000 goud pa pesonn. Nouriti pa ladanl. Sa ap kote yon ti kob. Mw diw sa, wa dim saw panse. Tout moun anfom isit.

    Je t’informe que Wilken est allé un jour à Sen Mark.  C’est son école qui a organisé cette excursion. L’école des garçons organise une excursion à Port-au-Prince le 20 juin.  Ils visiteront le Champ de Mars et le Palais National et rencontreront le président.  Tous les élèves de l’enseignement secondaire peuvent y prendre part.  Cela coûte 1000 gourdes par personne (15 €), la nourriture non comprise.  C’est une belle somme.  Qu’en penses-tu ?  Tout le monde va bien.

     

    28/05/2017

    Messenger Olès

    Yè mw ale lavil pou fe pwovizyon, le nou preske rive lakay taptap te gen yon bwi. Maten-an mekanisyen te vin gadel pou mw. Se yon pwoblem diferansyel. Sel potopwens petet nap ka jwenn li. Map eseye voye pyęs la pou wè si ya jwenn li pou mw.

    Hier, je suis allé en ville acheter des provisions.  Alors que nous approchions de la maison, j’ai entendu un bruit.  Ce matin, le mécanicien est venu jeter un coup d’œil.  Il y a un problème au différentiel.  Nous ne pouvons espérer trouver une pièce de rechange qu’à Port-au-Prince.  Je vais envoyer quelqu’un voir si nous pouvons en trouver une.

     

    23/05/2017

    Entretien téléphonique avec Olès

    Une maladie oculaire embêtante a contaminé presque tout le monde. Miloud, Muradieu et Roselene (une collaboratrice) sont encore malades.  Les autres ont vite guéri.  C’est très contagieux.

    Boss Yotaire a constaté que quatre fenêtres sont brisées dans le lot qui devait être placé à Sen Franswa. Olès nous fera signe quand elles seront remplacées.

    Les travaux à Sent-An sont arrêtés.  La première phase est terminée maintenant que nous avons utilisé tout l’argent de la première tranche.  Les salaires ont coûté en tout 12.000 dollars haïtiens (885 €).

    Il reste encore une petite quantité de sable, des blocs de rochers et 300 blocs de béton à placer. Nous devons encore payer 75 sacs de ciment à l’entrepreneur : chaque sac coûte 450 gourdes (soit un total de 500 €).

    Les enfants sont très tristes que Nicole ait remis sa démission.  Olès avait reçu cette info de Frans et en a parlé avec eux et, sans doute que, maintenant, ils comprennent la situation.  Ronald souffre du fait que Nicole ne soit plus sa marraine.

    Il a beaucoup plu et le sol est trop lourd pour être labouré.

    On va livrer l’armoire du réfectoire au cours de la semaine prochaine.

    Deux poules paradent fièrement avec leur dernière couvée. L’une a sept poussins, l’autre cinq.

     

    22/05/2017

    Messenger Olès

    Gen yon konjonktivit ( mal zye ) ki nan tout peyi-a. Nou gen 7 ti moun ki genyenl deja. Mirna, West endjie, Gedeline ak Maudelet 4 moun sa yo geri. Nerlande, Muradieu ak Jeandelet poko geri.

    Il y a une épidémie de conjonctivite dans tout le pays.  Sept enfants l’ont déjà attrapée.  Mina, Westendjie, Jèdeline et Maudelet sont guéris. Nerlande, Muradieu et Jeandelet ne le sont pas encore.

     

    19/05/2017

    Messenger Olès

    Beton-an te fin koule. Basen-an vini. Rete . yon bos ap vini jodi-a poum bay fe yon pot an fe pou femel. Map voye devi enjenye-a te ban mw pou basen-an.

    Ve 5 h maten-an kouran pat fonsyone. Lem gade nan enstalasyon-an, mw remake batri yo te lo. Mw te femen envete-a. Ve 9 h. Mw te re ouvril. Li rekkmanse fonsyone normal. Fok mw diw nou pat gen soley depi 3 jou, se sa ki te koz. Mentnan tout bagay anfom.

    Le béton est coulé.  Le bassin est terminé.  Aujourd’hui, un homme est venu me montrer une porte pour le fermer.  Je vais vérifier le devis que l’ingénieur a fait pour le bassin.

    Aux environs de 5h, l’électricité ne fonctionnait pas.  Quand je suis allé vérifier, j’ai vu que les batteries étaient presque à plat.  J’ai déconnecté le transformateur.  A 9h, je l’ai réenclenché.   Il fonctionnait à nouveau correctement.  Pendant trois jours, nous n’avons pas vu de soleil.  Maintenant, tout est redevenu normal.

     

    17/05/2017

    Messenger van Olès

    Bonjou papi Frans. Finalman se jodi-a beton-an ap koule.

    Bonjour papi Frans. Finalement, le béton sera coulé aujourd’hui.

  • 26/04

    26/04/2017

    Messenger Olès

    Madanm ak Ilianette retounen yè swa. Li ale lekol maten-an. Lap pran medikaman yo. Li sanl anfom. Dokte-a mande poul retoune an grand vakans poul fe yon skanè pou li.

    Ma femme est rentrée hier avec Ilianette. Aujourd’hui, elle est allée à l’école.  Elle prend des médicaments.  Elle semble avoir repris le dessus.  Le docteur a demandé de retourner le voir pendant les grandes vacances pour faire un scan.

     

    24/04/2017

    Téléphone avec Olès

    Les enfants sont tous en bonne santé.  Ilianette va mieux.  Elle est allée chez le docteur et les résultats sont satisfaisants.  Elle va encore subir quelques examens à Port-au-Prince, entre autres un électroencéphalogramme.

    La première phase de construction de sent-An est quasi terminée.  On doit encore plafonner une partie du mur.  Ensuite, les hourdis pourront y être placés.

    Frans donne à Olès des informations à propos du prochain voyage qui aura lieu du 3 au 23 juillet.  Il sera accompagné de deux personnes.

    Nicole a fait savoir qu’elle désire arrêter sa collaboration avec l’asbl.  Elle veut mettre fin à ses engagements et s’occuper d’autre chose.  Sa démission n’a pas encore été communiquée officiellement.

    Les problèmes liés à l’autorisation du projet soutenu par le Rotary ne sont pas encore résolus.  Frans cherche une solution.  La pierre d’achoppement se situe au niveau du club local qui ne dispose manifestement pas d’une connaissance suffisante pour donner une approbation électronique.

    Il se pourrait que le container arrive cette semaine.  Frans ne sait pas exactement à quelle date mais le père Gédéon préviendra Olès par téléphone.

    Olès nous annonce que deux truies ont eu ensemble 7 porcelets.

    Boss Yotaire va finalement achever de placer les fenêtres.

    Pour le moment, il ne fait pas beau en Haïti.

     

    16/04/2017

    Messenger Olès

    Jwayez pak papi Frans ak fanmiy. Ilianette pat anfonfom yeswa. Se yon kriz, li te pranl pandan nou te nan mes yeswa ve 11 ze 30. Sa te dire jiska 3 h maten-an. Li te repranl anko maten-an a 7 h. Li kalme kounye-a. Miss Merceda te preskrin yon medikaman. Madanm ap antre potopwens nan senmenn sa-a, lap ale ak li poul we medsen. William te baw denye enfomasyon. Sanble mesye gonayiv yo pa pran proje nou oserye. Randevou ye pa respekte paske yo te ale nan plaj Nap tann yon denye rezila nan jounen-an.

    Joyeuses Pâques à papi Frans et à toute la famille.  Ilianette ne se sentait pas bien hier soir.  Elle a eu une crise et est tombée par terre pendant la veillée pascale aux environs de 11h30.  Cette crise a duré jusque 3h du matin.  A 7h du matin, elle a de nouveau ressenti un malaise.  Maintenant, elle est calme.  Merceda, l’infirmière, lui a donné des médicaments.  Cette semaine, ma femme ira avec elle à Port-au-Prince pour voir le docteur.  William (qui est allé à Gonaïves pour donner un coup de main aux membres du Rotary) t’a déjà raconté comment cette visite s’est terminée.  On dirait qu’ils ne prennent pas notre projet au sérieux.  Ils n’ont pas respecté le rendez-vous d’hier car ils sont allés à la plage.  Nous essaierons encore une fois aujourd’hui.

     

    14/04/2017

    Messenger Olès

    Mw sot jwenn William, li te ekriw paske sa pat rive fet yeswa. Yo gen lot randevou a 3 ze.

    Je viens de téléphoner à William.  Il t’a déjà dit que le rendez-vous d’hier n’avait pas eu lieu.  Ils ont fixé un nouveau rendez-vous aujourd’hui à 15h.

     

    13/04/2017

    Messenger Olès

    Randevou madi-a pat rive fet,li te repote pou yeswa. Depi yeswa map rele, mw poko jwenn enfomasyon. Nap swiv pou jounen-an toujou.

    Le rendez-vous de mardi n’a pas eu lieu.  Il a été déplacé à hier soir.  J’ai déjà téléphoné plusieurs fois depuis hier soir mais je n’ai encore aucune nouvelle.  Je continuerai aujourd’hui.

     

    09/04/2017

    Messenger Olès

    Mw te toujou ap enterese pou jwenn moun yo nan gonayiv. Mw apen sot pale ak William. Li pwal ekriw tou. Se demen yo gen yon rande vou nan gonayiv pou sa. Lot bagay. Travay ap mache te gen problem sab, poun te vanse, nou jwenn kounya, yo rekomanse depi jedi.. Basen-an koule beton deja. Fondasyon-an ranpli. Yap monte baz la. Mw te cheche lajan teren. se ak li nap avanse ma enfomew lel preske fini. Map voyew kek foto. Bon fet ramo.

    J’aimerais rencontrer moi-même les gens du Rotary à Gonaïves.  Je viens de téléphoner à William (le fils aîné d’Olès).  Il t’enverra un message.  Demain, un rendez-vous est prévu à Gonaïves.  Autre chose : les travaux de construction de Sent-An avancent.  Il manquait du sable.  On en a livré aujourd’hui et ils poursuivent les travaux jeudi.  On a déjà bétonné la cuvette.  Les fondations sont terminées.  Je suis allé chercher l’argent destiné à la parcelle.  Ainsi, nous pourrons avancer.  Je te donnerai d’autres nouvelles quand nous aurons presque fini.  Je t’envoie quelques photos.  Bonne fête des Rameaux.

     

    30/03/2017

    Messenger Olès

    Mwen te bliye di ou sa tou. Yo pat dim anyen sou sa. Map kakile sa ak enjenye-a poun konbyen nap bezwen pou basen-an ak pou fini bas la. Li te dim nap bezwen 400 blok 20. Na lot depans pou fini ak sa ki nesese anvan lapli. Se gonayiv nap achte blok yo. Mwen panse, nap ka prete nan lajan te-a pou nou avanse, si ou dako.

    J’ai oublié de te dire que Nicole et Henri n’ont rien dit à propos de l’argent.  Avec l’ingénieur, j’ai fait le calcul de ce dont nous avons besoin pour poser les fondations.  Il dit que nous avons encore besoin de 400 blocs de format 20.  Ceci permettra de terminer tout ce qui doit être fait avant qu’il ne pleuve.  Nous achèterons les blocs à Gonaïves.  Si tu es d’accord, j’utiliserai l’argent destiné à la parcelle pour pouvoir avancer.

     

    30/03/2017

    Messenger Olès

    Nomalman mw te achete yon bon kantite fè, Roch sab ak 150 sak siman pou pou nou te ka komanse. Mw te kite 150 000 goud pou avans m'en dèv. Bos yo komanse masone fondasyon-an. Siman nou preske fini. Sab nou fini tou. Li ta bon pou nou ta monte blok yo tou nan basen-an, avan lapli komanse tonbe, ni fondasyon-an tou paske li poko fin masone. Basen-an ap pran 400 blok. Bos yo reklame yon ti kob an plis pou basen-an. Si gen posiblite li ta bon pou nou ta fini ak baz la e basen-an tou. Mw voye foto basen-an ak bos yo tou.

    Normalement, j’avais acheté la bonne quantité de fer, et aussi de sable et 150 sacs de ciment pour commencer.  J’ai donné un acompte de 150.000 gourdes (2.100 euros) pour les travaux.  Les maçons ont commencé les fondations.  Il n’y a presque plus de ciment.  Plus de sable non plus.  Il faudrait idéalement terminer la cuvette avant la saison des pluies et aussi les fondations car le cimentage n’est pas encore fini.  Pour la cuvette, nous avons utilisé 400 blocs.  Les entrepreneurs demandent un peu plus d’argent pour la cuvette (main d’œuvre).  Ce serait bien si nous pouvions terminer la cuvette et les soubassements.  Je t’envoie des photos de la cuvette et des ouvriers.

     

    26/03/2017

    Messenger Olès

    Jodi-a se yon gran jou pou manmi Frans e pou tout fanmiy lan. Nan okazyon -an. Ti moun yo, manmi Oles ak mwen, kontan mete ansanm pou di. Jwzye anivese Manmi Frqns. Ke bondye beniw baw santé long vi pou pase plizye pot nan la viw.

    Aujourd’hui, c’est un grand jour pour mami Frans et pour toute la famille.  A cette occasion, c’est une immense joie pour les enfants, pour mami Olès et pour moi-même de souhaiter un heureux anniversaire à mami Frans.  Que le bon Dieu la bénisse, lui donne une bonne santé et encore de nombreuses années pour vivre de belles choses !

     

    25/03/2017

    Messenger Olès

    Bonswa papi Frans. Tout moun anfom bo isit. Fondasyon-an fini. Tout poto yo fin pare. Bos Jean komanse plase pito yo. De yap fini, lap komanse ak baz la demen. Mwe deja achte anpil materyo pou komanse. Map voye kek foto.

    Bonjour papi Frans.  Ici, tout le monde va bien.  Les fondations sont terminées.  Tous les pilastres sont prêts.  L’entrepreneur Jean a commencé le tressage.  Deux sont prêts.  Demain, ils couleront le béton pour les assises.  J’ai acheté beaucoup de matériaux pour le démarrage.  Je t’envoie des photos.

     

    03/03/2017

    Frans part à Haïti avec 8 compagnons de voyage.  Pour lui, c’est la 23ème fois.  Quatre personnes y vont pour la première fois.

  • 13 février 2017

    14/02/2017

    Messenger Olès

    Mekanisyen-ap travay nan ti taptap, paske nou bezwenl chak jou pou cheche dlo pou tout sevis. Nou deja achte pyes yo. Pyes gwo tap tap se potopwens nap voye achtel.

    Le mécanicien est en train de réparer le petit taptap : nous en avons besoin tous les jours pour aller chercher l’eau nécessaire aux différents services. Nous avons déjà acheté les pièces. Quant au grand taptap, nous devons encore acheter les pièces à Port-au-Prince. Je vais envoyer quelqu’un les chercher. Il s’agit de pièces dans la guérite de frein.

     

    13/02/2017

    Entretien téléphonique avec Olès

    Les enfants vont bien.  Ferlandine et Jèdeline ont eu récemment de la diarrhée, mais les médicaments leur ont permis de guérir et elles sont retournées à l’école.

    Olès confirme que personne n’a travaillé à l’installation électrique.  Il y a quelques temps, un fusible a sauté.  Mais ils ont pu redémarrer l’installation après 30 minutes et depuis lors, tout fonctionne normalement, même les lampes bleues qui se trouvent sur les transformateurs.

    Ce serait bien que Jef apporte encore des lampes.  Olès va faire une liste et l’envoyer.

    L’entrepreneur, Boss Yotaire, est venu avec tous les châssis des fenêtres de Sen Franswa et de Sen Jozef.  Ils sont presque tous installés.  Vendredi, il va chercher les fenêtres à Port-au-Prince.

    Le minibus que Myriam, la fille d’Olès, va envoyer des USA, ne sera pas encore là quand nos compagnons de voyage arriveront. Il ne partira que fin février de Boston. Durand va organiser le transport des voyageurs le jour de leur arrivée.  D’ici là, le taptap sera réparé et pourra servir au transport des bagages.

    Le propriétaire du terrain adjacent nous a encore téléphoné il y a deux semaines.  Il viendra à Saint-Michel le 26 ou le 27 février pour finaliser la transaction liée à la vente. Frans demande à Olès de faire savoir au propriétaire que l’offre n’est valable que jusqu’au 1er mars.  Après cette date, les travaux commenceront sur l’emplacement alternatif.

    Les récoltes n’ont pas été fructueuses en 2016.  Peut-être devrions-nous commencer plus tôt les labours en 2017.  Les saisons sont malheureusement devenues imprévisibles.

    A la fin de l’entretien, Westindjie et World Shaddaï sont venues dire bonjour au téléphone et elles ont donné de leurs nouvelles, des nouvelles de l’école, des autres enfants et des jeunes.

     

    04/02/2017

    Messenger Olès

    Bos Yotaire vini yeswa ak ankadreman pou tout fenet yo. Yap prepare vit yo, poul retounen cheche yo.

    Boss Yotaire est venu hier apporter les châssis des fenêtres.  Il est en train de préparer les vitres et les apportera plus tard.

     

    31/01/2017

    Messenger Olès

    Nou te nan jaden ak ti moun yo, pou nou te rekolte pwa kongo nan jaden yo.

    Mw te voye tou kek foto ti moun ki te nan jaden pou rekole pwa Kongo. Se konnya mw we foto pat ale. Mw revoye yo pou wou.

    Bos Yotaire ale potopwens jodi-a poul resevwa vit yo. Li te pran yon lot avans 100 000 goud.

    Avec les enfants, nous avons rentré la récolte de pois congo (haricots noirs).  J’ai fait quelques photos des enfants pendant qu’ils rentraient la récolte.  Je vois que les photos ne sont pas parties.  J’essaie encore une fois.

     

    30/01/2017

    Messenger Olès

    Mw voye pou wou yon pwofama, kek zouti. Mw tou rantre netwayaj pi-a ladanl.

    Je t’ai envoyé un devis pour quelques ustensiles.  J’y ai inclus celui de l’assainissement du puits.

     

    27/01/2017

    Messenger Olès

    Genyen youn nan pwojekte yo nan Sen Franswa ki pa eklere anko. Men se pa pwoblem rezo, se nan anpoul sa ye, de tanzantan li fe siyal. Salitasyon pou tout moun.

    A Sen Franswa, il y a une lampe qui ne fonctionne plus alors qu’elle n’est pas abîmée.  Cela est dû à un problème dans l’installation.  De temps en temps, elle envoie un signal. Un bonjour à tous.

     

    27/01/2017

    Messenger Olès

    Mw bay Bos Yotaire yon 1er tranch lajan 350 000 goud yeswa. Li ale potopwens maten-an pou fe komande yo.

    Hier soir, j’ai donné à Boss Yotaire un premier acompte de 350.000 gourdes (5.100 EUR).  Il est parti ce matin à Port-au-Prince pour déposer la commande des vitres.

     

    25/01/2017

    Messenger Olès

    Gen yon teknisyen foraj pi ki te pase nan ofelina, li te kontwole pi-a pou mw. Paske avan, nou konn jwenn dlo. Li we se sous yo ki bouche. Li mandem 35000 goug poul, netwel, e fel ba nou dlo pandan 2 a 3 ze de tan. Mw dil nap ka dako, men se yon kontra poun siyen, sil pa bay dlo-a jan li di. Nou pap peye. Saw panse?

    Un technicien nous a rendu visite et a contrôlé notre puits.  Nous ne pouvons plus puiser d’eau alors qu’avant, nous le pouvions.  Il a constaté qu’il y a un bourrage.  Il demande 35000 gourdes (510 euros) pour assainir le puits et permettre ainsi de puiser de l’eau pendant 2 à 3 heures.  Je lui ai dit que nous serions peut-être d’accord.  Il s’agit d’un contrat que nous signons mais pour lequel nous ne payons rien si le résultat escompté n’est pas atteint.  Qu’en penses-tu ?

  • 13 janvier 2017

    13/01/2017

    Messenger Olès

    Mw eseye anpil fwa pou voye foto fet 30 desanm ak anpil ti moun yo. Se jodi-a mw chans pou yo ale. Bos yo ap travay sou devi yo. Demen map jwenn nan yo.

    J’ai essayé à plusieurs reprises d’envoyer des photos de la fête du 30 décembre, avec de nombreux enfants.  Elles sont enfin parties aujourd’hui.  Les entrepreneurs préparent les devis.  Je les recevrai demain.

     

    08/01/2017

    Entretien téléphonique avec Olès

    Tout le monde est en forme.  Olès a contacté l’orphelinat chaque jour pendant son séjour à Boston.

    L’école aurait dû ouvrir aujourd’hui mais le début du deuxième trimestre est reporté à demain en raison de fortes pluies.

    Nous connaissons la plupart des résultats des examens de Noël. Wilken 62 %, Robenson 59 %, World Shaddaï 58 %, Nerlande 56 %, Emmanuel 51 %, Maudelet 55 %, Deluxon 66 %, Osnel 40 %, Ricardo 58%, Muradieu 57 %, Maudeline 24 %, Ferlandine 43 %, Guilène 52 %, Roseberline 54 %, Jeandeline 39 %, Jèdeline « très bien ».  Josué était malade et n’a donc pas fait ses examens. Nous n’avons pas encore les bulletins de Dieunise, Ilianette, Westendjie et Ivette.

    Olès trouve que les jeunes du secondaire jouent trop avec leurs téléphones.  Dorénavant, ils les lui remettront pendant les jours de semaine.

    Le projet du Rotary subit quelque retard en raison du mauvais temps car les devis demandés n’ont pas encore pu être fournis.  Olès prévoit aussi d’acheter une pompe pour pomper l’eau de pluie du nouveau bassin vers les réservoirs qui se trouvent sur le toit.

    La fille d’Olès, Myriam, qui habite à Boston, a acheté un minibus pour l’orphelinat. Peut-être sera-t-il déjà disponible en mars.

    Il ne reste plus à Boss Yotaire qui s’occupe des fenêtres de la réserve, qu’à placer les serrures.

    Le propriétaire du terrain a dit qu’il nous contacterait en janvier, mais Olès ne l’a pas encore vu.

    Olès propose d’attendre jusque fin janvier et de rechercher alors une autre solution.

    Olès emménage la semaine prochaine dans son nouvel appartement.

    Les filles ont déjà emménagé à l’étage.

    La semaine dernière, le courant a été interrompu pendant plus d’une heure. Il n’y a pas encore de courant dans les chambres de certaines filles. Olès a demandé à un électricien de rechercher la panne.  Il en est arrivé à la conclusion qu’il y a peut-être un panneau solaire qui ne fonctionne pas.

    La récolte n’a pas donné grand-chose, aussi bien à Ti Mango que sur la parcelle voisine. Suite à des pluies abondantes, nous n’avons pas pu entretenir le terrain.

    Dans l’ensemble, le cheptel se porte bien.  Les chèvres Pauline en Annelies sont mortes. Seul le bouc Louis vit encore. Le vétérinaire a essayé sans succès de sauver les chèvres.

    En fin de conversation, Robenson et Nerlande sont venus au téléphone pour nous présenter leurs meilleurs vœux au nom de tous.

     

    24/12/2016

    Messenger Olès

    Bon-n fet nowel a fanmiy Vandueren. E ak tout zanmi OSJOSMA.

    Sainte fête de Noël à toute la famille Vandueren et à tous les amis d’OSJOSMA.

     

    19/12/2016

    Messenger Olès

    Osjosma gen koral. Sa fe 2em fwa yo chante legliz la. Pe Dessalines kontan l'I mande pou yo animie mes 25 desanm lan.

    OSJOSMA a une chorale. Ils ont chanté à l’église pour la deuxième fois. Le père Dessalines est très content et nous a demandé de rehausser la messe du 25 décembre.

     

    17/12/2016

    Messenger Olès

    Tout moun anfom ni isit ni Ayiti. Tout ti moun an vakans, yap tann rezilta. Mw te gen yon ti pwoblem nan fesbouk, malgre mw eseye kreye yon lot Kont, mw toujou pedi kontak yo nan mesenje. Mw eseye la poum we si na retabli kontak mesenje-a.

    Tout le monde va bien ici en Haïti.  Tous les enfants sont en vacances et attendent leurs résultats.  J’ai un problème sur facebook. J’ai perdu tous mes contacts sur messenger depuis que je me suis fait un nouveau profil.  Je vais essayer de récupérer mes contacts.

     

    12/12/2016

    Messenger Olès

    Mw gen nou tout moun anfom senmichel. Josué ak Westendjie te gen fyev, kounya yo bon. Se demen medsen-an ap retire aparey la nan Gedeline. Lot enfomasyon. Denye fwa Mesye Béni te kominike ak mw. Li te di lwen, li pwobabl poul vini nan premye semenn janvye. Mwen pa konnen, siw te konnen deja? Salye famiy lan pou mwen.

    A Saint-Michel, tout le monde est en forme. Josuë et Westendjie ont eu de la fièvre, mais maintenant, ils vont mieux. Demain, le docteur s’occupera encore de Jèdeline.  Autre chose. La dernière fois que Beni a communiqué avec moi, il m’a dit qu’il viendrait en janvier.  Sais-tu à quelle date ? Remets mon bonjour à toute la famille.