Skip directly to content
  • 26/06/2019

     

    26 06 2019 Messenger Olès

    Bef la fè pitit maten-an. Yon ti gazèl (fanm)

    La vache a vêlé ce matin. C’est une génisse.

     

    26 06 2019 Messenger Olès

    Jeandelet li te gen yon apsè nan pye. Pye-a a enfekte. Mis Merceda ki tap fe pansman pou li.

    Jeandelet a un abcès au pied. Le pied est infecté.  Miss Merceda l’a soigné.

     

    26 06 2019 Messenger Olès

    Nou diskite tout bagay. Sete yon bel rankont ak 16 gran yo. Rankont lan te dire 2 ze tan. Mwen te retrase istwa Ofelina pou yo. Kote mwen ak ou soti, pou rive la ak yo jodi-a. Mwen dekouvri, 5 moun ki plis enplike nan koze madan Nicole. Se Ronald, Dieunise, Mina, Robenson ak Josué. Josué li se pou tradwi pou Ronald. Yo tout te vreman etone resevwa yon let konsa. Yo pat kwè nan nan tout pawol madan Nicole yo. Yo konsidere let la kom yon let negativ. Yo di, se yon manèv pou divizen youn ak lot. Jan mwen ak te panse tou. Aprè sa mwen te fe yon verifye livrè banke ak fich yo. Mwen esplike yo jan sa bawou ak mwen pwoblem. Yo deside yo menm, pou koupe tout kontak ak 2 madanm yo. Pou sa yap ekri yon let. Yo te panse ba mwen let sa, pou voyel pou ou. Mwen te konseye yo pou voyel nan menm wout li te ekri yo-a. Ma fèw jwenn yon kopi. Pou kesyon vwayaj la. Se Dieunise ki te resevwa mesaj la sou paj fesbouk li. Li di yo an novanm lap nan OSJOSMA. Epi li patajel ak Ronald e lot ti moun yo. Yo panse mwen ak ou te okouran. Dieunise te siprime mesaj li-a.

    Nous avons discuté de tout. C’était une belle rencontre avec les 16 aînés. Elle a duré deux heures. Je leur ai raconté toute l’histoire de la création de l’orphelinat, depuis les débuts, comment toi et moi, nous avons lancé le projet jusqu’aujourd’hui. J’ai appris que 5 jeunes sont concernés : Ronald, Dieunise, Myrna, Robenson et Josuë. Josuë a fait les traductions pour Ronald. Ils ont tous été paf en lisant la lettre de Nicole. Ils ne croient pas tout ce que Nicole dit. Ils considèrent cette lettre comme quelque chose de très négatif. Ils disent que Nicole veut les monter contre nous. C’est aussi mon avis. Je leur ai montré les livrets d’épargne et les extraits de compte. Je leur ai expliqué en quoi la lettre de Nicole nous empêche toi et moi de bien faire notre travail. Ils ont décidé de leur propre initiative de stopper tout contact avec Wendy et Nicole. Ils vont écrire une lettre qu’ils voulaient me donner. Je leur ai conseillé d’envoyer la lettre par le même canal qu’a suivi la lettre de Nicole. Je t’en fournirai une copie. En ce qui concerne le voyage, c’est Dieunise qui a reçu ce message via facebook. Nicole dit qu’elle vient à OSJOSMA en novembre. Dieunise l’a dit à Ronald et aux autres. Ils pensaient que toi et moi, nous le savions déjà. Dieunise a effacé ce message.

     

    25 06 2019 Messenger Olès

    Nikol ekri plizye nan ti moun yo, sou fesbouk. Men to pa lil se Nerlande ak Ilianette. Mwen deja pale ak kek nan gran yo. Se aswè-a mw gen randevou ak tout gran yo. Yon lot bagay li di. Yo la pou defann ti moun yo. Sa vle di, mwen menm ak ou nou fe ti moun yo abi.

    2 moun sa yo ap travay pou destabilize Ofelina. Prinsipalman Ronald paske li gen kontak avek tou 2 moun yo. Premye repons li ban mwen. Se madan Wendy ki toujou nterese pale ak yo de lajan sa. Erezman nou gen bon prèv poun pwouve ti moun nou yo, ke 2 moun sa yo ap travay kont Ofelina.

    Nicole correspond avec plusieurs enfants via facebook. C’est ce que j’apprends de Nerlande et d’Ilianette. J’ai parlé avec quelques aînés. Ce soir, nous parlerons tous ensemble en groupe. Nicole dit encore quelque chose (qui me dérange). Elle dit qu’elle est là pour défendre les enfants. Cela revient à dire que moi, et toi aussi, nous traitons les enfants injustement.

    Deux personnes travaillent à déstabiliser l’orphelinat. C’est surtout Ronald qui a des contacts avec ces deux personnes. Quand je lui ai posé la question, il m’a immédiatement répondu que Wendy n’est intéressée que par l’argent. Heureusement que nous avons une preuve solide que nous pouvons montrer aux enfants pour qu’ils comprennent que deux personnes (Wendy et Nicole) travaillent contre l’orphelinat.

     

    24 06 2019 Messenger Olès

    Pati nap travay nan lakou-a fin prepare. Nap plante mayi ak pwa kongo. Nap eseye pitimi tou.

    Nous avons fini de bêcher une partie du jardin. Nous allons planter du maïs et des haricots-congo. Nous allons aussi faire un essai avec du pitimi (millet haïtien)

     

    21 06 2019 Messenger Olès

    Mw fe reyinyon ak mesye dam yo nan Jan Nou diskite sa. Mw ba yo papye. Le yo fini yap remet mw yo. Mw mande yo fè yo an 2 kopi. You pou rete nan men yo.

    J’ai eu une réunion avec les filles et les garçons les plus âgés comme nous en étions convenus. Je leur ai donné du papier. Quand ils l’auront terminé, ils me remettront leur travail. Je leur ai demandé de faire deux copies, une pour eux et une pour moi. Les jeunes vont faire une liste exhaustive de ce qu’ils connaissent, sont capables de faire et font réellement au sein de l’orphelinat.

     

    18 06 2019 Messenger Olès

    Jedi se fèt kò ak san Jezi ( fèt Dye) Nap gen repozwa isit nan Òfelina. Mwen sot kominike ak Monsly. Lap domi Dajabon dimanch, poul ka achte bonè nan lendi, poul gentan vini.

    Jeudi, c’est la fête du Sacré Cœur (jour de la Fête-Dieu). Dans l’orphelinat, il y a un reposoir. J’ai encore eu des contacts avec Monsly. Dimanche, il dormira à Dajabon pour y acheter le matériel lundi matin. Ensuite, il viendra ici.

     

    17 06 2019 Telefoon met Olès


    • A part quelques petits incidents, tout le monde est en bonne santé.
    • Papi Olès est allé à Port-au-Prince pour le suivi de son opération à la prostate. Il a vu quelques docteurs et maintenant, il n’est plus nécessaire de poursuivre le suivi.
    • Pendant son séjour à Port-au-Prince, il a été informé de l’arrivée du container. Organiser le transport a coûté pas mal d’efforts, mais, maintenant, tout est bien arrivé à l’orphelinat.
    • Je dois encore demander une facture liée à la finition du réservoir et alors, le projet du Rotary Club sera entièrement terminé.
    • Monsley est en train d’accomplir le travail qui lui a été confié (soudure de la clôture de Sent An). Parfois, il est difficile de le joindre. Il est déjà venu déposer quelques petits éléments mais la plus grande partie des matériaux n’est pas encore là.
    • Le notaire a été assassiné il y a quelques semaines. Le vendeur pense qu’il faut refaire l’acte mais il est aussi possible que tout soit résolu en passant par le Greffe du Tribunal.
    • La vache n’a pas encore vêlé mais c’est seulement pour ce mois-ci;
    • La chèvre a deux jeunes. Cette nouvelle race nous permettra sans doute de faire de l’élevage, et notamment avec ces deux jeunes car ce sont des femelles.
    • Le temps que Yanskian (un ancien éducateur à qui on avait demandé d’offrir un soutien aux élèves pendant leurs examens) a passé à l’orphelinat a été très fécond. Olès était vraiment surpris de voir que les jeunes faisaient plus d’efforts et qu’ils reconnaissaient  avoir beaucoup appris grâce aux efforts de Yanskian.
    • Nous n’avons pas encore fini de bêcher le jardin à cause de la pluie. Nous sèmerons de l’herbe pour les vaches sur une partie du terrain qui jouxte l’orphelinat. Sur les autres parties, nous planterons des haricots, des arachides et des arbres fruitiers. Nous réserverons une petite partie pour faire un essai de plantation de riz.
    • Olès veut déjà essayer de remplir le réservoir en utilisant comme gouttières les tuyaux qui nous restent.
    • Mirto, l’ouvrier précédent, avait besoin de nombreuses instructions. Il ne comprenait manifestement pas qu’il ne pouvait pas prêter les matériaux et que son job consistait à exécuter les ordres. Le nouvel ouvrier s’acquitte beaucoup mieux de ses tâches. Olès ne va cependant pas encore le porter aux nues.
    • Ronaldo fait les livraisons de l’eau potable vendue. Actuellement, 147 tonneaux sont prêts. Cela représente du travail pour environ trois jours. Nous vendons notre eau 25 gourdes (25 eurocents) plus cher par gallon pour ne pas concurrencer d’autres fournisseurs. Un gallon équivaut à peu près à 4 litres et un tonneau contient environ 5 gallons.

     

    17 06 2019 Messenger Olès

    Nou byen rive lakay yèswa. Nou jwenn tout bagay ki te nan lis la. Bondye tande lè pitit lapriyel. Erezman pou nou, le nou fin pase kwa debouke, yo tou blokel. Wout pa Latibonit bloke depi preske 2 semèn.

    Hier, nous sommes bien rentrés. Nous avons rapporté tout ce qui se trouvait sur la liste. Dieu a entendu notre prière. En effet, nous venions à peine de passer Croix De Bouquet quand la route a été fermée. La route qui passe par Artibonite est inaccessible depuis deux semaines.

     

    16 06 2019 Messenger Olès

    Finalman machin te vin jwenn nou. Nou jwenn tout bagay, deja nan kamyon. Kounya lapriye pou nou byen rive.

    Le camion est enfin arrivé. Nous avons tout et tout est déjà chargé. Prions pour que tout arrive à bon port et en bon état.

     

    13 06 2019 Messenger Olès

    Nou oblije tann gen pasaj. Chak jou mwen gen yon randevou. Men pa gen pasaj.

    Nous devons attendre jusqu’à ce que nous puissions passer. J’ai un rendez-vous chaque jour mais je n’y arriverai pas.

     

    12 06 2019 Messenger Olès

    Gwo pwoblem nan peyi-a. Mwen bloke potopwens. 4 nan ti moun yo pat two anfom. Maudeline se kriz la ki pwanl plizyè fwa nan senmenn lan. Miradieu, Jef ak Milanda se fyev ak mal mouton. Merceda te preskri yo medikaman. Yo pa pimal. Chak jou gen pwogram manifestasyon. Machin pa sikile.

    A l’intérieur du pays, il y a de gros problèmes. Je suis coincé à Port-au-Prince. Quatre enfants ne vont pas très bien. Cette semaine, Maudeline a eu plusieurs crises. Muradieu, Djeff et Milanda ont de la fièvre et des douleurs. Merceda leur a prescrit des médicaments. Maintenant, ça va un peu mieux. On manifeste tous les jours. Il est impossible de se déplacer.

     

    10 06 2019 Messenger Olès

    Potopwens cho. Preske tout peyi-a mobilize. Anpil vyolans. Moun mouri. Anpil machin boule. Stasyon radyo boule. Tout moun rete lakay. Gen moun ki te deyò ki paka antre lakay. William tou paka antre la kay li, erezman li te gentan rive lakay nou.

    Port-au-Prince est dangereux. Presque tout le pays est mobilisé. Il y a beaucoup de violence. Des gens meurent. Des autos sont détruites. On a incendié un émetteur-radio. Tout le monde reste à l’intérieur. Il arrive que celui qui n’est pas chez lui ne puisse plus rentrer. William non plus ne parvient pas à rentrer chez lui. Heureusement, il a pu nous rejoindre (il loge dans l’appartement de la famille d’Olès qui se trouve en ville).

     

    08 06 2019 Messenger Olès

    Dezole. Machin ki tap vin jwenn nou an pan nan wout. Pa gen machin ki antre, koz ensekirite-a. Bandi preske chak jou ap kidnape machin yo. Sa yo preske pa vwayaje.

    C’est dommage: le camion que j’ai commandé est tombé en panne. Les camions ne peuvent plus entrer en ville étant donné l’insécurité. Des bandits volent des camions presque tous les jours. C’est pour cela qu’on n’en rencontre presque pas sur les routes.

     

    07 06 2019 Messenger Olès

    Li ouvri. Men nou pa jwenn kamyon. Pr-a ekzajere. 50 000 goud. Map pou demen. Mwen di mè yo sa. Yap tann mwen maten map tcheke lòt kamyon kap antre aswè-a sot senmichel.

    Le container a été ouvert. Mais nous n’avons pas encore de camion. Les prix sont exagérés. Quelqu’un demandait 50.000 gourdes (500 euros). Demain, je reprendrai ma recherche. Je l’ai dit à la sœur. Demain, je téléphonerai à un chauffeur qui pourra être ici demain soir s’il part immédiatement de Saint-Michel.

     

    06 06 2019 Messenger Olès

    Kounya pè Gedeon relem. Aktyelman yap ouvri kontsne-a. Nan mouvman mwen ye la. Poum ale nan lye a.

    Le père Gédéon m’a téléphoné. La douane est en train d’ouvrir le container. Je me rends sur place.

     

    04 06 2019 Messenger Olès

    Moun ki te ba nou Mirtho. Te pwopozem yon lot moun. Men eksperyans ak Mirtho pat vreman bon. Mwen gentan jwenn you moun. Non li se: Luccène Mareus. Li gen 50 an.Se mari Rosela. Li se anplwayè vwari nan meri Senmichel la. Li kite meri-a pou travay ak nou.

    Les personnes qui nous ont suggéré d’engager Mirto nous proposent quelqu’un d’autre. L’expérience avec Mirto (l’ouvrier) n’a pas été concluante. Maintenant, nous avons quelqu’un d’autre. Il s’appelle Luccène Mareus et a 50 ans. C’est l’époux de Rosela (une ancienne collaboratrice). Il a travaillé pour la commune et quitte ce travail pour venir chez nous.

     

    03 06 2019 Messenger Olès

    Te gen res kob basen. Mwen fe travay Kay eskalye Sentane. Gen yon ti res anko. Map fe kek reparasyon nan bifèt mesye yo nan Sen Jozef ak nan douch yo. Lot bagay map fè bos Raphi fè yon enstalasyon pwovizwa pou ranpli basen yo ak dlo do kay Sen Fwanswa. Siw ta gen mwayen pou pot basen yo li ta bon. Map mande bos Ti do pou nou negosye devi-a. Paske mwen wèl yon ti two chè.

    Le reste de l’argent destiné au réservoir est arrivé. J’ai fait terminer l’escalier de sent An. Il reste un peu d’argent. Je vais l’utiliser pour réparer quelques armoires chez les garçons et aussi les douches de Sen Jozef. J’ai demandé à l’entrepreneur Raphi de faire faire une installation provisoire pour remplir le réservoir. Si tu as l’argent nécessaire pour les panneaux, ce serait beau. Je vais demander au soudeur Ti Do de vérifier le devis car j’ai vu qu’il était un peu cher.

     

    01 06 2019 Messenger Olès

    Se jodi-a Mirtho ale. Apre anpil pasyans poum sil ta chanje. Malgre mwen te diw sa map voyel ale. Mwen anonsel sa tou. Men mwen te toujou gen pasyans. Se avan yè jedi-a, li montre li pa gen volonte poul kontinye travay. Konsa mwen te fè pewòl yè epi mwen dil kontra travay li fini. Pou rezon li konnen yo.

    Aujourd’hui, Mirto (l’ouvrier) est parti. J’ai eu beaucoup de patience avec lui pour l’amener à changer d’attitude. J’ai dû le renvoyer. Je lui avais déjà donné un avertissement. J’ai toujours eu beaucoup de patience. Avant-hier, jeudi, il a admis qu’il ne désirait plus continuer à travailler. C’est pourquoi, je lui ai versé son salaire hier et je lui ai dit que le contrat était rompu. Il en connaît les raisons.

     

    30 05 2019 Messenger Olès

    Yanskian te vini yèswa. Li komanse travay aprè midi-a ak medam filo yo. Yo komanse byen konprann, mwen te mande yo sa.

    Yanskian est venu hier soir. Il a commencé aujourd’hui à travailler avec les filles de la dernière année secondaire. Elles commencent à bien comprendre. C’est ce qu’elles m’ont dit quand je les ai interrogées.

     

    29 05 2019 Messenger Olès

    Mwen avek Wilner. Jodi-a pa gen lekol. Paske yap oganize yon mach pasifik nan komin lan kont ensekirite.

    Wilner m’accompagne (pour faire les courses). Aujourd’hui, il n’y a pas école car on a organisé dans la commune une marche pacifique contre l’insécurité.

     

     

    28 05 2019 Messenger Olès

    Twop lapli anpeche labouraj gran teren-an kontinye. Yo te preske fini ak premye pati-a. Depi apre 8 me. Nou gen lapli chak jou. Yo vin komanss nan lakou Ofelina jodi-a. Men lapli-a vini. Yanskian dim wap transfere lajan pou li demen dye vle.

    La pluie empêche de labourer la grande parcelle (Ti Mango). Ils avaient presque terminé la première partie le 8 mai. Il pleut tous les jours. Aujourd’hui, ils commencent à travailler la parcelle qui jouxte la maison. Mais il pleut. Yanskian m’a téléphoné pour me dire que tu as versé l’argent pour lui.

     

    23 05 2019 Messenger Olès

    Gwo pwoblem nan Sen Michel. Yèswa bandi ak zam tire anpil. Gan 3 moun mwen konnen ki mouri. Gen nouvel ki di se 4 moun ki mouri. Pami moun ki mouri yo gen pastè Gracia Notè kap fè papye te pou nou-an. Yè a 10 è nan maten mwen tap pale ak li de papye tè-a. Li banm randevou pou chechel vandredi. A 8 è yèswa bandi fizyel. Se tout bouk senmichel ki tris. Gen lòt ki pwan bal ki pa mouri. Yo lopital.

    Gros problèmes à Saint-Michel. Hier soir, des bandits ont tiré plusieurs coups. Trois personnes que je connais, ont été tuées. Certains disent qu’il y a quatre morts. Le pasteur Gracia, le notaire qui a préparé les papiers de notre acte de propriété, est parmi les morts. Hier matin, à 10h, j’ai encore parlé des papiers du terrain avec lui. Nous avions convenu que je viendrais les chercher ce vendredi. Hier soir, à 8h, des bandits l’ont abattu. Tout le village est triste. Quelques personnes qui ont été touchées par une balle ne sont pas mortes. Elles sont à l’hôpital.

     

    20 05 2019 Messenger Olès

    Mekredi dye vle bos Jean ap koule ti beton an. Monsly te mandem cheche yon machin pou vin chechel Wanament lel pare. Map tann li. Lot bagay. Nou oblije kanpe travay ak Mirtho. Nap peyel preske pou anyen. Nou fe plis defisi ak li.

    Mercredi, l’entrepreneur Jean coulera le béton (de la lucarne de Sent An). Monsly m’a demandé d’aller le chercher à Ouanaminte dès qu’il sera prêt. J’attends un signe de sa part. Encore autre chose : nous sommes obligés d’arrêter le contrat de Mirto. Nous le payons à ne presque rien faire. La situation se détériore avec lui.

     

    17 05 2019 Messenger Olès

    Lapli komanse tonbe apre 8 me. Nou gen 3 gwo lapli. Nan 2. Basen Sentan te plen jis nan denye mezi.

    Il a commencé à pleuvoir après le 8 mai. Nous avons eu trois vagues de pluie. Le réservoir de Sent An est plein à ras bord.

     

    16 05 2019 Messenger Olès

    Kounya nou gen twop demand pou dlo nou. Nou oblije refize paske nou pap ka satisfè tout. Tout moun se dlo nou yo vle. Blok yo te fin monte nan kay eskalye sentan. Konyabos Raymond ap fe chapant la.

    Nous avons trop de demandes d’achat de notre eau potable. Nous devons refuser des demandes parce que nous ne pouvons pas satisfaire tout le monde. Les blocs de béton au-dessus de l’escalier de Sent An sont scellés. L’entrepreneur Raymond est en train de réaliser le coffrage.

     

    14 05 2019 Messenger Olès

    BDS ( Biwo eskolè senmichel ) te envite Ofelina nou nan yon konkou lap oganize nan jou 18 me-a. Se Mirloude ki chwazi pou reprezante. Sanble dat la ka chaje. Li pwal nan yon reyinyon la. Ma enfomew. Siw sonje ou te isit le enspektris Paulène te pase lakay nou pou fè envitasyon an. Se apre li te voye yon let ofisyèlman.

    L’organe qui supervise les écoles à Saint-Michel a invité l’orphelinat à participer à un concours le 18 mai. C’est Milourde qui nous représentera. Il se peut que cela se passe à une autre date. Elle participera à une réunion avant le concours. Te rappelles-tu que l’inspectrice Pulène est venue ici pendant ton dernier séjour pour nous inviter. Ensuite, elle nous a envoyé une lettre officielle.

     

    09 05 2019 Messenger Olès

    Monsly vini yeswa. Li pwan mezi fè foje yo. Mw te diw sa, lap pi bon nou fè kloti fè galri yo monte nèt. Se pou plis sekirite.

    Monsly est venu hier soir. Il a pris les mesures de la clôture. Pour des raisons de sécurité, il est préférable de clôturer aussi entièrement la galerie à l’étage.

  • 06 05 2019

     

    01 05 2019 Messenger Olès

    Gen bagay ki vrèmam etonem. Madan Wendy avek Anedrson. Li ankete Anderson sou 6 ti moun nou yo, ke nou gen lot pwojè pou yo -a. Anderson te ban mwen mesaj la. Jan madanm lan fèl la, tankou nou pat gen pwoje ak yo.

    Mwen panse madan Wendy pa dwe gen anyen poul wè nan afè ti moun nou yo. Mwen panse tou nou pat gen nan tèt pou nou te abandone ti moun yo.

    Mwen dako pou mandel kanpe ak tout kontak ak ti moun nou yo. Sil kontinye, wa pwan lot etap.

    Quelque chose m’a énormément étonné dans l’attitude de madame Wendy à l’égard d’Anderson. Elle l’a interrogé à propos de six jeunes vis-à-vis desquels elle a d’autres projets. Anderson m’a fait lire le message. La manière dont elle procède, c’est comme si elle ne savait pas ce que nous réalisons avec nos jeunes.

    Je pense que Wendy n’a pas le droit de se mêler de ce qui se passe avec les enfants. Cela ne la regarde pas. Elle agit comme si nous ne nous préoccupions pas des enfants. Jamais, nous n’aurons l’intention d’abandonner les enfants.

    Je suis d’accord de lui demander d’arrêter tout contact avec nos jeunes. Si elle continue, nous entreprendrons d’autres démarches.

     

    29 04 2019 Entretien téléphonique avec Olès


    • La grippe s’est répandue parmi nous la semaine dernière, mais, à part cela, tout va bien. Maudline a eu de la visite de sa famille. Ils sont allés avec elle chez le docteur, parce qu’elle a de temps en temps des syncopes. Mirto, notre ouvrier, a aussi attrapé la grippe. Ça fait déjà dix jours qu’il est absent.
    • Manmi Olès est allée à un congrès à Port-au-Prince et est sur le chemin du retour.
    • Les trois jeunes qui sont en dernière année du secondaire ont l’intention de poursuivre des études supérieures dans une école hôtelière. Les trois jeunes qui sont en avant-dernière année ont déjà reçu énormément d’informations qui les aideront à réfléchir à leurs choix. Ils ont encore le temps.
    • Trois jeunes vont terminer l’année scolaire en cours et, ensuite, ils quitteront l’école. Ils se sont rendu compte qu’il leur sera impossible de réussir l’enseignement secondaire. Quand ils quitteront l’orphelinat, nous continuerons à les soutenir, aussi d’un point de vue financier.
    • Le réservoir est presque terminé.
    • L’installation qui fournit de l’eau potable fonctionne très bien. Ronaldo et Wilken appliquent strictement la procédure de suivi du traitement de l’eau.
    • Pour l’accès à l’eau (des pouvoirs publics), nous devons verser une somme unique de 4.500 gourdes (45 euros) et ensuite 1.000 gourdes (10 euros) par mois pour notre consommation.
    • Le budget destiné à la plantation sera bientôt entamé. La saison des pluies commence lentement.
    • Notre ancien pensionnaire, Monsely, qui habite en République Dominicaine avec sa famille, a souhaité exécuter lui-même les travaux de soudure (de la clôture) de Sent An. Aujourd’hui, il a 23 ans. Il va bientôt arriver avec le matériel nécessaire.
    • Deluxon et Maudelet ont déménagé de Sen Jozef à Sen Franswa.
    • Le notaire a commis une faute dans l’acte, ce qui entraîne à nouveau le report de la signature.
    • Quant au terrain que nous louons à Ti Mango, nous y avons encore droit jusqu’en 2022, mais le diocèse projette de l’utiliser. En échange, ils nous proposent une plus grande parcelle, plus proche de chez nous et aussi plus fertile. Nous acceptons cette proposition.
    • Le potager marche bien. Nous avons assez d’eau pour l’arroser. Nous faisons des récoltes régulières.

     

    17 04 2019 Messenger Olès

    Mwen resi jwenn sab jodi-a. Demen dye vle bos Jean ap koule beton-an. Lot bagay dlo nou ap mache trè byen. Avek Ronaldo sa mache pi byen. Nou te gen yon galon Antiscaline li fini. Mwen te rele Sani Suisse. Galon-an vann 35 USD. Mwen te mande William prete nou lajan pou 2 galon. Paske nou paka fonksyone san li. Yanskian te pran kob nan men William, li achte pou nou. Se nan Sani Suisse nou jwenn li. Mwen te tou mande reklame yon TDS ( aparey pou teste dlo ). Map jwenn yo demen dye vle.

    J’ai pu me procurer du sable. Demain, l’entrepreneur Jean coulera le béton. L’eau fonctionne parfaitement. Grâce à l’investissement de Ronaldo, ça marche beaucoup mieux. La première boîte d’anti-tartre est terminée. J’ai téléphoné pour avoir des renseignements. Elle coûte 35 USD. J’ai demandé à William d’avancer l’argent et d’acheter deux boîtes. Nous ne pouvons pas nous en passer. Yanskian est allé chercher l’argent et a acheté les boîtes. Nous les avons achetées chez Sani Suisse. J’ai aussi demandé un TDS pour tester l’eau. Ils nous apporteront tout demain.

     

    04 04 2019 Messenger Olès

    Yo fini net avek enteryè basen an. Li te fè yon dezyem Beton ankò nan fon-an. Kounya lap randwi tèt blok dekoupaj yo. Lendi dye vle bos Raymond ap komanse achapant kouvèti-a.

    Ils ont terminé l’intérieur du réservoir. Ils ont ajouté une deuxième couche sur le sol. Pour le moment, ils maçonnent les blocs supérieurs. Lundi, l’entrepreneur Raymond va commencer le coffrage de la toiture.

     

    03 04 2019 Messenger Olès

    Se prezidan Messac Friscat ak 2 lot moun. Li konseye pou nou ta fè yon tablo Kleb Rotari ki finanse pwoje a, ak sipèvizyon kleb Rotari Gonayiv la. Mwen dako mwen panse wap dako tou. Lap bay fel pou nou gonayiv. Nou kap peye. Nan lot vizit pou yo ta fe foto ak tablo a.

    Le président Mesac, Friscat et deux autres personnes sont venus. Ils nous ont demandé d’installer un panneau qui indique que c’est le Rotary qui a financé ce projet sous la supervision du Rotary Club de Gonaïves. J’ai accepté parce que je pense que tu seras d’accord. Ils vont le faire faire à Gonaïves. C’est à nous de le payer. Lors de leur prochaine visite, ils prendront des photos et ils apporteront le panneau.

     

    03 04 2019 Messenger Olès

    Friscat te relem maten-an pou di. Yap yap viziten jodi-a. Map tann yo.

    Friscat (Rotary Club) m’a téléphoné ce matin pour me dire qu’ils viennent nous rendre visite aujourd’hui (contrôle des travaux du réservoir et de l’installation de type osmose). Je les attends.

     

    28 03 2019 Messenger Olès

    Basen-an fini krepi ak komanse randi. Kochon mwen te achte pou repèpleman li malad. Konsa mwen tiyel pou viann. Malerezman.

    Le plafonnage du réservoir est terminé. Le porc que j’ai acheté en vue de faire de l’élevage est tombé malade. Malheureusement, j’ai été obligé de l’abattre pour récupérer sa viande.

     

    25 03 2019 Messenger Olès

    Krepisaj andedan basen-an preske fini. Lajan basen-an fini. Mwen panse prete nan lajan jaden-an paske nou pap itilize tout kounya. Jis pou nou pa kanpe ak basen-an. Wa dim saw panse.

    Le plafonnage du réservoir est presque terminé. Mais j’ai dépensé tout l’argent destiné à sa réalisation. Je voudrais utiliser l’argent prévu pour le jardin afin de ne pas stopper les travaux. Qu’en penses-tu ?

  • 10/03/2019

    Le 10 mars, Frans part pour Haïti, pour la neuvième fois.

     

    Messages Messenger d’Olès – mars 2019 (jusqu’au 9 mars)

    • L’IBESR vient effectuer un contrôle.
    • On a coulé le dallage du réservoir. On a commencé le ferraillage.
    • Les grèves et les troubles menacent d’avoir le dessus.

     

    Messages Messenger d’Olès – février 2019

    • William a acheté un appareil qui permet d’augmenter l’intensité du signal internet sur notre terrain.
    • Mi-février, on commencera la construction du réservoir.
    • Fin février, le pays est sens dessus-dessous. Les gens descendent dans la rue pour protester contre l’inflation énorme et contre les augmentations de prix qui l’accompagnent. Il faut déjà donner 83 gourdes pour un dollar. En novembre, c’était 74 gourdes pour un dollar.

     

    Entretien téléphonique avec Olès

    18 02 2019

    • Tout le monde va bien, sauf Osnel. Il a très mal au ventre et est allé à l’hôpital. Roselène, la mami de Jèdeline, est malade, elle aussi. Madame Antonio a perdu son mari. Il est décédé hier en République Dominicaine où il vivait depuis plus de 15 ans.
    • Les résultats scolaires de Noël sont mauvais.
    • On a commencé à construire le réservoir. On a creusé les fondations. Nous éprouvons des difficultés à trouver suffisamment de fer pour consolider l’édifice. Tout le pays est bloqué par les manifestations. Il n’y a encore personne du Rotary Club qui est passé nous voir. Olès ne parvient pas à joindre Friscat (le responsable du club).

    Le projet prévoit 6 chambres mais l’entrepreneur estime qu’il faut en construire 7 pour assurer la stabilité du bâtiment.

    • Sani Suisse, le fournisseur de l’installation de type osmose a déjà annoncé plusieurs fois son arrivée pour la placer, mais, en raison des bagarres qui ont lieu un peu partout, ils ont chaque fois demandé un report des travaux.
    • Il faut absolument avoir un entretien sérieux avec quelques jeunes pour voir comment ils envisagent leur futur. C’était prévu pour le prochain voyage.
    • L’installation électrique fonctionne bien, mais il n’y a pas de courant pour l’instant par manque d’ensoleillement. Dès que le soleil brillera, l’installation se remettra automatiquement en marche.
    • Depuis le raccordement à la canalisation publique en décembre, nous avons eu de l’eau 24h sur 24 et 7 jours sur 7.
    • Nous pompons encore deux fois par jour, mais nous n’atteignons plus 1.000 litres par jour à cause de l’absence de pluies. Normalement, nous puisons 2.000 litres par jour.
    • Les travaux de maçonnerie de Sent An sont terminés à quelques détails près. On doit encore aménager sur le toit les briques destinées à canaliser l’eau vers les gouttières. L’escalier n’est pas encore entièrement terminé.
    • Les matériaux de construction coûtent de plus en plus cher. C’est précisément à cause des fortes augmentations de prix que les troubles ont commencé. Il y a quelques temps, un camion de sable coûtait 5.000 gourdes, puis 7.500 gourdes et maintenant 10.000 gourdes.
    • Notre cheptel a de nouveau connu des pertes. Les vaches vont bien mais parmi les porcs et les poules, il y a eu beaucoup de pertes. Chez nos voisins aussi. A un moment donné, chez William, le fils d’Olès, les poules mouraient par dizaines chaque jour.
    • Les nouveaux bananiers que nous avons plantés sont presque tous morts.
    • Nous avons créé un nouveau potager et il est prospère : il y a des tomates, des choux, des carottes et des aubergines.

     

    Messages Messenger d’Olès – janvier 2019

    • Début janvier, Olès a dû subir une opération de la prostate. Cette intervention a eu lieu à l’hôpital régional de Milot. L’opération a été couronnée de succès.
    • Nous informons Olès du décès du père Lei Gielen. Lei nous avait accompagnés en juillet 2006 pour bénir l’orphelinat. Olès l’a encore rencontré lors de sa visite en Belgique en juin 2014.
    • Les bagarres nous obligent à aller acheter du sable à une certaine distance d’ici si nous voulons continuer les travaux.
    • Depuis quelques temps, Olès ne parvenait plus à envoyer régulièrement ses messages parce qu’il avait des problèmes avec son téléphone. Ils ont été résolus au bout de deux semaines.

     

    Messages Messenger d’Olès – décembre 2018

    • Olès est en train d’élaborer un projet qui permettrait aux économies des enfants d’être plus rentables.
    • A Sent-An, on est en train de plafonner l’intérieur et l’extérieur. Les travaux seront terminés fin janvier.
    • Olès discute avec Frans pour savoir quel est le meilleur emplacement pour l’installation de type osmose.
    • Jeannine De Beleyr est venue nous rendre visite. Elle nous a donné trois dindes en échange d’une femelle de paon.
    • Olès et Frans échangent des vœux à l’occasion de la Nouvelle Année.
  • 10/12/2018

    Entretien téléphonique avec Olès

    10 12 2018


    • Tout le monde va bien. Les enfants ont déjà passé leurs premiers examens.
    • A Sent An, les travaux de plafonnage avancent bien. A l’intérieur, tout est prêt. Maintenant, les ouvriers s’occupent de la façade. Ensuite, ce sera le tour d’un pignon et de la façade arrière. L’argent destiné aux travaux sera épuisé samedi. Olès a aussi payé 200.500 gourdes en salaires (2.300 euros) et environ le double en matériaux.
    • Une des deux vaches est sûrement grosse. Pour l’autre, impossible de se prononcer.
    • Une chèvre a mis bas mais les deux nouveau-nés n’ont vécu que deux jours.
    • La pommade que Papi Frans a apportée pour le psoriasis de Nerlande l’aide énormément.
    • Frans nous fait savoir qu’il vient de virer 8.000 USD à la société qui a fourni l’installation de type osmose. C’est un acompte de 80 %. Après le placement prévu au cours de la deuxième semaine de janvier, il versera le solde. Comme promis, Frans doit encore fournir à Olès le plan destiné à l’installation.
    • Frans a viré l’argent pour le mois de décembre (4.500 USD) ainsi que le premier acompte à Olès.
    • Le puits continue à fournir 2.000 litres d’eau par jour.
    • Le raccordement à la canalisation publique fournit de l’eau à foison. Les autorités n’ont encore placé aucun compteur. Nous avons déjà économisé 10.000 gourdes (115 euros) parce que nous ne devons pas acheter d’eau et que nous faisons les déplacements nécessaires.
    • Les bagarres dans le pays ont cessé.
    • Le géomètre a été payé. Maintenant, l’acte notarié peut être rédigé. Il s’agit de la grande parcelle sur laquelle se trouve Sen Franswa et pour laquelle nous avons payé 23.000 USD après le tremblement de terre. Nous avions déjà versé un acompte de 1.000 USD sur les 20 % de frais notariés. Nous devons donc encore payer 3.600 USD.
    • L’IBESR est venue nous contrôler. Ils exigent toujours que nous engagions un travailleur social. Le contrôleur m’a aidé à compléter notre dossier afin que nous obtenions à nouveau la mention « vert » au lieu de « jaune ».

     

  • 20/10/2018

    Messenger Olès
    20 10 2018
    Bonswa papi Frans. Kijan nou ye? Tout moun anfom isit. Ou te jwenn medikaman yo pou Nerlande? Sil posib pou ta vini ak yon telefon pou Nerlande li ta bon. Lot enfomasyon ki pa bel.Gen yon rapo ki soti nan Byenet sosyal. Ofelina tonbe nan kategori Jon olye de ve. Pou depatman se 2 ki nan ve. Nap cheche esplikasyon. William gen poul rankontre ak responsab la nan potopwens. Na pale plis sa lew vini.
    Bonjour papi Frans. Comment vas-tu ? Ici, tout le monde va bien. As-tu pu trouver les médicaments pour Nerlande ? Ce serait chouette si tu pouvais apporter un téléphone pour Nerlande. Voici quelque chose d’autre qui n’est pas très chouette ! Nous avons reçu un rapport de l’IBESR (protection de l’enfance). Notre orphelinat est passé de la catégorie « verte » à la catégorie « jaune ». Il n’y a plus que deux orphelinats qui se voient attribuer la catégorie « verte » pour l’ensemble de la province. Ceci nécessite une explication. William va demander une entrevue avec les responsables à Port-au-Prince. Nous en parlerons quand tu viendras.
     
    Entretien téléphonique avec Olès
    14 10 2018
    -       Le tremblement de terre est passé, mais il y a encore beaucoup de personnes qui vivent dans la peur. Les secousses n’ont duré, à chaque fois, que quelques secondes, mais tout l’orphelinat s’est vidé. Les enfants et quelques jeunes poussaient des cris de peur. Ilianette a perdu conscience et est allée à l’hôpital. La première secousse a eu lieu le samedi soir, mais les secousses ont continué jusqu’à dimanche midi.
    -       Maintenant, tout le monde est rétabli. Ronald avait la diarrhée, Ivette a une petite grippe.
    -       Frans et Olès échangent des informations à propos du prochain voyage de Frans et à propos des activités prévues. Par ailleurs, nous avons des nouvelles du projet du Rotary Club. Ils ont presque fini de récolter les fonds. Frans doit s’acquitter des tâches qui étaient convenues dans le cadre d’ la construction du réservoir et de lnstallation de type osmose.
    -       Nous sommes sûrs qu’une des vaches est en gestation et peut-être l’autre aussi. Le taureau est agressif. Un commerçant en a proposé 9.000 dollars haïtiens (550 euros).  Avec cet argent, nous pourrons acheter une génisse et un taurillon. Nous avons vendu le porc le plus gras pour 3.200 dollars haïtiens (195 euros).
    -       Mirto, notre nouvel homme à tout faire et gardien de nuit nous a fait très bonne impression au début. Après ses débuts prometteurs, il se contente maintenant de nourrir et de soigner les animaux. Quand Olès n’est pas là, il ne fait rien. Pour le moment, nous allons le garder, mais il doit être coaché. Parfois, il a l’autorisation de rentrer chez lui le samedi après-midi. Au départ, c’était pour revenir le dimanche soir. Mais, nous voici lundi après-midi, et il n’est toujours pas là. En fait, il n’est pas assez autonome.
    -       Wilner a eu l’opportunité de rejoindre un groupe de 8 artistes. Quatorze de nos jeunes sont déjà allé voir un premier spectacle.
    -       Olès a acheté un nouveau chien. C’est un berger allemand.
     
     
    13 10 2018
     

     

    Map enfomew ke gen yon gwoup jen nan bouk la ki toujou fe yon konkou pou Atis. Wilner te enskri poul patisipe. Plizye nan mesye dam yo ak mwen tou pwal aplidi atis Wilner.
    Au village, il y a un groupe de jeunes qui annoncent un concours destiné aux artistes. Wilner s’est inscrit pour y participer. Plusieurs de nos jeunes garçons et filles vont aller le supporter.
     
    Messenger Olès
    10 10 2018
    Depi dimanch nou pa santi anyen anko. Nap espere tout bagay fini.Sel bagay, depi samdi nou gen lapli chak jou.
    Depuis dimanche (le jour qui a suivi le tremblement de terre qui a eu lieu samedi, temps local), nous ne ressentons plus de secousses. Nous espérons que tout est fini. Depuis samedi, il pleut sans discontinuer.
    Messenger Olès
    10 10 2018
    Pa gen chok anko. Ye swa li te 8 e ti moun yo te pe toujou, yo pat vle antre nan kay. Se lem fin pale ak yo, yo antre. Maten-an tout te ale lekol a 8 e. Gen ki te dwe ale a 7e yo pat ale paske yo te pe. Gen kek lekol ki te retoune ti moun yo. Lekol pe ak me yo fonsyone nomal.
    Erezman chok yo fini. Espere nou mize la fini.
    Il n’y a plus de secousses. Hier soir, huit enfants avaient encore très peur. Ils ne voulaient pas rentrer. Après que j’aie parlé avec eux, ils ont accepté de rentrer. Ce matin, tout le monde est parti à l’école à 8h. Ceux qui devaient être à l’école à 7h ne sont pas partis car ils avaient peur. Quelques écoles ont renvoyé les enfants chez eux. L’école du curé et celle des sœurs fonctionnent normalement. Heureusement, la terre ne tremble plus. Espérons que les ennuis sont terminés.
     
    Messenger Olès
    07 10 2018 (voici plusieurs messages reçus juste après le tremblement de terre)
    Ye swa te gen tranbleman te a 8 h 11. Li te pase byen fo tou nan kay nou tou. Ti moun yo te vreman panike. Nan kouri gen Osnel Yvette ki pran chok nan pye. Men se pa two grav. Ilianette te endispoze. Se lopital mwen te ale ak li. Se apre 2 ze de tan li vin revini. Kounya li pi bon. Non pa gen dega nan bouk la. Sanble se nodwes ki gen plis dega paske se nan zon sa li te komanse. Dapre nouvel mwen tap tande. Li komanse nan latoti. Mwen poko konnen dega ki fet nan zon yo. Sel sa mwen we nan téelevizyon gwo mon. Gen yon oditoryom ( auditorium) ki tonbe. Erezman nan le sa pat gen anpil moun ladanl. Yon moun mouri ak youn lot ki blese grav. Wi mwen apen tande sa. Ak anpil blese. Li apen sot pase la anko. Kounya tout ti moun yo ye nan lakou. Plizye fwa. O mwen 5
    Non pa gen fisi. Tout kay tranble tre fo. Fenet yo fe gwo bwi.
    Nou fe reyinyon ak ti moin yo. Paske yo pe anpil.
    Hier soir, il y a eu un tremblement de terre à 20h11. Nous l’avons très bien senti. Les enfants ont paniqué. En fuyant, Osnel et Yvette se sont tordu le pied. Mais ce n’est pas grave. Ilianette s’est évanouie. Je suis allé avec elle à l’hôpital. Elle est revenue à elle au bout de 2h. Maintenant, elle va mieux.
    Il n’y a pas de dégât dans le village. Mais, apparemment, il y en a dans la province du Nord-Ouest. C’est là que le tremblement de terre a commencé.
    Selon mes sources, le tremblement de terre a commencé sur l’Île de la Tortue. Je ne sais pas s’il y a du dégât là-bas. J’ai vu Grand Morne (village de la province du Nord-ouest) à la TV. Là, une grande salle s’est effondrée. Heureusement, personne ne s’y trouvait. Une personne est décédée et une autre est gravement blessée.
    J’ai aussi entendu qu’il y avait plus de morts, et beaucoup de blessés. Il vient encore d’y avoir une secousse. Tous les enfants sont de nouveau ressortis.
    Il y a eu plusieurs fois une secousse; au moins cinq fois.
    Il n’y a pas de fissure aux bâtiments. Tous les bâtiments bougent fortement. Les fenêtres ont fait un bruit très fort.
    Je m’en vais rejoindre les enfants car ils ont très peur.
     
    Messenger Olès
    25 09 2018
    Se 2 pwomad pou Nerlande. Manmi Oles ap pote. Siw jwenn li tou le wap vini li ta bon.
    Manmi Olès a rapporté des USA deux pommades pour Nerlande (psoriasis).
    Peux-tu te renseigner pour savoir si on les trouve (en Europe).
     

    Messenger Frans

    25 09 2018

    Konpliman Manmi Olès ! Bon anivese.

    Félicitations Mami Olès ! Bon anniversaire.

  • 13/09/2018

    Téléphone avec Olès
    13 09 2018
    • L’école a repris. Seuls les petits reprennent le lundi 17 septembre.
    • Olès a passé quelques semaines à Boston, chez sa fille, Myriam. Manmi Olès y était déjà depuis un certain temps et y reste mêm jusqu’à la fin du mois. Le vol retour n’était pas agréable. L’avion a dû faire un atterrissage d’urgence à Porto Rico. Et Olès a atterri à  Port-au-Prince plus de sept heures plus tard, dans un autre appareil.
    • Entretemps, tout s’est bien passé à l’orphelinat, grâce à la supervision de Chedline, la fille aînée d’Olès. Chaque jour, elle tenait Olès au courant par téléphone. C’est ainsi qu’Olès sait que le minerval a beaucoup augmenté. Pour tous les enfants et les jeunes, cela représente un coût total de 264.350 gourdes (3.250 euros). C’est le même montant que l’année dernière, mais, à cette époque, c’était tout compris, càd les livres, les uniformes et les chaussures en cuir noir obligatoires. Tout laisse supposer que les 3.400 USD que Frans a apportés en juin ne seront pas suffisants. Olès nous donnera les montants exacts dès qu’il connaîtra tous les frais. Le curé nous a fait savoir qu’il nous accorderait une réduction.
    • A chaque fois, le puits produit 1.000 litres. Cette quantité puisée deux fois par jour est suffisante.
    • L’installation électrique fonctionne sans problème.
    • La génisse que Beni a achetée, a probablement été engrossée par notre taureau. Chez les cochons, une truie a mis bas 7 porcelets. L’un d’entre eux est mort. Chez les chèvres, nous attendons une naissance d’un moment à l’autre.
    • Nous avons récolté le maïs. Le rendement est inférieur à celui de l’année dernière. Les haricots sont bons et le champ de manioc doit être sarclé.
    • Le diagnostic des problèmes de peau de Nerlande est connu mais on ne trouve pas les médicaments adéquats en Haïti. Myriam va faire une recherche aux USA. Olès va aussi nous communiquer les données nécessaires pour que nous recherchions le médicament en Belgique.
     
    Messenger Olès
    11 09 2018
    Ti moun yo antre lekol ye. Gen pwoblem nan komin lan sa koz direksyon lekol yo te ranvwaye byen bone tout ti moun. Yo pa fonksyone anko jodi - a. Nap espere yo fonksyone demen. Sa rive swit a yon prizonye ki mouri nan komisarya anba baton men lapolis.
    Les enfants sont rentrés à l’école hier. La direction les a immédiatement renvoyés à la maison à cause de problèmes dans le village. Aujourd’hui, les écoles ne sont pas encore ouvertes. Espérons qu’elles le soient demain. L’agitation fait suite au décès d’un prisonnier, victime de coups de bâtons assénés par la police.
     
    Messenger Olès 24 08 2018
    Mwen chita ak Chedline pou esplikel responsablite li genyen. Mwen ba li rezev lajan. Mima responsab nouriti li fe sa ansanm ak Chedeline chak fwa gen bezwen depans. Mw te chita ak tout ti moun yo tou yon fason pou tout bagay ka pase byen deye nou. Chak jou mwen kominike ak Chedeline ak pliizye nan ti moun yo poum konnen kijan sa ye. Tout bagay ap fonksyone byen.
    J’ai expliqué à Chedline quelles seront ses responsabilités. Je lui ai donné de l’argent. Mima s’occupera avec Chedline de l’achat de nourriture. J’ai organisé une réunion avec tous les enfants afin que tout se passe bien en mon absence. Je téléphonerai tous les jours à Chedline et à quelques enfants pour savoir comment ça va. Jusqu’à présent, tout va bien.
     
    Messenger Olès
    17 08 2018
    Mwen sot pale ak Chedeline ak Ronaldo. Gen anpil lapli jodi-a senmichel. Tout bagay ap mache nomal. Yo diw mesi pou Salitasyonw.
    J’ai téléphoné à Chedline et à Ronaldo. Il pleut des cordes à Saint-Michel. Tout se passe normalement. Ils te remercient pour ton bonjour.
  • 06/08/2018

    Messenger Olès
    01 08 2018
    Nou gen pwoblem kouran yeswa. Ni se pa pwoblem batri. Sa rive a 11 ze li tonbe. Limye ve kote ki make inverter on ki limen. Erezman se pat yon gwo pwoblem. Yon breke ki te tonbe. Mw te rele elektrisyen ki konn travay pou nou. Se li menm ki we sa. Li fe kek tes nan kay la. Li pa remake sak koz sa. Kounya tout bagay ap mache nomal.
    Hier soir, nous avons eu un problème lié à l’électricité. Ça n’avait rien à voir avec les batteries. A 11h, le courant s’est éteint. La veilleuse du transformateur était allumée. Heureusement, ce n’était pas grave. C’était un disjoncteur qui avait sauté.  J’ai téléphoné à un électricien qui a déjà travaillé pour nous. Il a cherché ce qui n’allait pas. Il a fait quelques tests. Il n’a pas trouvé tout de suite l’origine du problème. Tout fonctionne de nouveau normalement.
     
    Messenger Olès
    27 07 2018
    Robenson al nan kan jodi-a nan pawas Veret. ak yon nan legliz la ( Les engagés du christ.) Lap retounen madi pwochen. Lot bagay. Yvette fe yon aksyon ki grav anpil. Pou mwen li ta dwe deyo nan Ofelina. Mwen deja konnen wap vle yon chans pou li. Mwen ap manmi Oles te obseve li deja. Likontinye ale lakay gason. Fwa sa li endispoze kay la. Yo chechem pou pranl. E sa rive deja endispoze nan menm kay sa. Mwen deja dil se apre mwen fin diskite ak ou, poul konnen si lap gen chans. Se yon move imaj pou ofelina. Tout gran medam gen pwoblen ak sak pase-a. Saw panse?
    Robenson est au camp dans la paroisse de Verrette avec une autre association chrétienne (les engagés du Christ). Il revient mardi.  Ah ! Autre chose !
    Yvette a fait quelque chose de grave. A mon avis, elle doit être exclue. Je sais déjà que tu vas vouloir lui donner une seconde chance. Mami Olès et moi, nous l’avons observée.  Elle n’arrête pas d’aller à la maison des garçons. La dernière fois, elle s’est évanouie dans cette maison. Ils m’ont appelé pour que je vienne la chercher. Ce n’est pas la première fois qu’elle s’évanouit là. Je lui ai dit que j’en parlerais avec toi pour savoir si on lui donne une seconde chance. C’est mauvais pour la réputation de l’orphelinat. Toutes les grandes en sont mal à l’aise.  Qu’en penses-tu ?
     
    Messenger Olès
    27 07 2018
    Batri yo byen desann ak teknik e anpil moun. Tout bagay nan garaj la.
    Mwen resevwa. 13 dwoum.6 vali valiz. 2 bwat an katon. 2 bwat batri yo ak 18 chez. Moun ki te vin ak Durand pou ede nou ak aoarey la te fe gwo konsiderasyon pou nou. Nou te peye 3000 goud. Mw bay 3 nan chez yo. Yo te mandem sa.
    Les  batteries (2 caisses de 450 kilos) ont été déchargées moyennent un peu de technique et beaucoup d’huile de bras. Tout est dans le garage.
    J’ai 13 tonneaux, 6 sacs de sport, 2 boîtes en carton, 2 caisses de batteries et 18 chaises. Les hommes qui nous ont aidés avec Durand ont été d’un grand secours.  Nous les avons payé 3.000 gourdes (38,50 euros) et nous leur avons donné les 3 chaises qu’ils demandaient.
     
    Messenger Olès
    26 07 2018
    Nou resevwa tout bagay. Nou nan wout.
    Nous avons réceptionné tout ce qui se trouvait dans le container. Le chargement est en route.
     
    Messenger Olès
    24 07 2018
    Mw te bliye diw sa. Ronaldo te double klas lane denye. Ane sa anko li pa travay poul admi. Pe a metel deuo. Men li fe yon konsiderasyon. Lap ka al fe reto nan lot kote. Mwen deja enskril nan menm lekol ak wilken. Li ki fe chwa.
    J’ai encore oublié de te dire quelque chose. L’année dernière, Ronaldo a doublé.  Et cette année, il n’a pas bien travaillé non plus.  Monsieur le curé l’a exclu. Mais il lui offre la possibilité de poursuivre ses études ailleurs. Je l’ai inscrit dans la même école que Wilken. C’est lui qui a fait ce choix.
     
    Telefoon met Olès
    23 07 2018
    - Tout le monde va bien.
    - Tout le monde a réussi sauf Sam, Djeff et Guilène. A part eux, tout le monde passe donc dans l’année suivante.
    - Tout est réglé pour le déchargement du container. Durand va se procurer un élévateur pour décharger les lourds éléments des batteries. A Saint-Michel, on a fait appel à suffisamment de monde.
    - Le puits continue à donner beaucoup d’eau. Plus de 2.000 litres par jour.
    - L’installation électrique est bien contrôlée.  Elle fonctionne normalement.
    - Le 9 août, Olès va voir sa fille Myriam à Boston. Mami Olès y est déjà. Ils y fêteront leur 40ème anniversaire de mariage le 24 août. Pendant ce temps, Chèdline, la seconde fille d’Olès veillera sur l’orphelinat.
    - Nerlande va mieux. Après que de nombreuses recherches, les médecins sont enfin parvenus à contrôler sa maladie de peau.
     
    Messenger Olès
    22 07 2018
    Mw te kominike ak pe Gedeon ye swa. Kontene-ap rive nan kay yo mekredi dye vle. Map cheche bagay nou jedi maten. Lot bagay Myriam e ta vle mw ak yo boston pou 40em anivese maryaj mw. Lap tcheke sa. Li pwobabl poum ale fe 2 ou 3 semen ak yo avan 15 out. 28 out se dat kap fe nou 40 ane marye. Ma enfomew lel banm mw dat depa.
    Hier soir, j’ai téléphoné au père Gédéon. Le container arrive mercredi. J’irai chercher nos marchandises jeudi. Ma fille Myriam m’a invité à venir fêter mon 40ème anniversaire de mariage à Boston. C’est elle qui organise tout. Il se peut que j’y reste 2 à 3 semaines. Je partirai avant le 15. Notre anniversaire de mariage tombe le 28.  Je te ferai savoir à quelle date je pars.
     
    Messenger Olès
    19 07 2018
    Mwen gen yon kouzen ki mouri san malad potopwens. Fineray la ap fet samdi dye vle. Mwen pwale. Ou te wel 2 ou 3 fwa. Dokte Arry. Si kontene-a genran li posib poum tann pou resevwa bagay avanm retounen.
    Un de mes neveux est mort à Port-au-Prince. Il n’était même pas malade. L’enterrement a lieu samedi. J’y assisterai. Tu l’as rencontré deux ou trois fois. Docteur Arry. 
    Si c’est possible, j’attendrai l’ouverture du container pour tout réceptionner avant de rentrer chez moi.
     
    Messenger Olès
    18 07 2018
    Gen 3 nan mesye dam yo, tant ak tonton yo te mandem pou al fe 15 jou ak yo. Yo dako pou ale. Se Dieunise, Ylianette ak wikenn. Yo pwale demen dye vle. Matant Ronald vini jodi-a tou made pou lal fe kek jou tou ak yo. Yap vin chechel vandredi dye vle.
    Des tantes et des oncles de trois de nos aînés ont demandé s’ils pouvaient venir loger chez eux une quinzaine de jours. J’étais d’accord qu’ils y aillent. Il s’agit de Dieunise, Ilianette et Wilken. Ils partent déjà demain. La tante de Ronald est aussi venue demander aujourd’hui s’il pouvait passer quelques jours chez elle. Elle vient le chercher vendredi.
     
    Messenger Olès
    09 07 2018
    Se yon gwo ere gouvenman fe. Le li deside monte pri gaz yo. E se gwo montan. Gazolin 85 goud anplis. Nap espere tout bagay antre nan kalm. Malgre li tounen sou desizyon-an. Pep la poko vle kanpe. Nap swiv.
    Le gouvernement commet une grave erreur en laissant grimper les prix du carburant. D’autant plus qu’il s’agit d’augmentations importantes. 85 gourdes (1,10 euros) en plus pour l’essence. Nous espérons le retour au calme. Bien que le gouvernement soit revenu sur sa décision, le peuple ne veut pas arrêter ses actions. Nous suivons l’évolution de la situation.
     
    Messenger Olès
    08 07 2018
    Peyi dayiti gen anpil pwoblem. Potopwens bloke depi ye. Apre gouvenman soti kominike gaz la monte. Depi maten moun pa soti. Se kraze boule. Dechouke. Maket. Otel. Magazen.
    Haïti a de gros problèmes. Depuis hier, Port-au-Prince est bloqué après l’annonce de l’augmentation des prix du carburant. Depuis ce matin, personne ne peut sortir.
    Des grands magasins, des hôtels et des petits commerces sont l’objet de vandalisme.
     
    Messenger Olès
    06 07 2018
    Nou kontan viktwa Dyabl rouj la. Se yon ti kominote ayisyen belj ki gen isit.
    Nous sommes contents de la victoire des Diables Rouges. Ici, nous sommes un peu une communauté belgo-haïtienne.
     
    Messenger Olès
    06 07 2018
    Mwen achte 82 ti poul. Mw voye foto yo. Nou swete beljik bon chans. Anko nan 1 e ak kek minit.
    J’ai acheté 82 poussins. Je vais t’envoyer des photos. Nous souhaitons bonne chance à la Belgique. Le match commence dans une heure et quelques minutes.
     
    Messenger Olès
    05 07 2018
    Ye Nerlande te ale nan randevou. Rezita ekzamen yo pa gen gwo pwoblem. Li pwobabl poul fe yon bon ti tan nan potopwens poul swiv tretman.
    Nerlande est retournée chez le docteur hier. Les analyses en laboratoire n’ont pas révélé de problème important. Elle va rester quelque temps en traitement à Port-au-Prince.
     
    Messenger Olès
    01 07 2018
    Mekredi ak jedi denye wolchaday pat anfom ak yon fyev. Mis Merceda te vini. Li te bali yon sewom. Kounya li bon. Nerlande komanse amelyore piti piti. Dokte a te preskri medikaman. annatandan rezilta yo. Mwen te achte yo yo komanse fe bon efe. Sete nan tou 2 men ak nan 2 pye deye jenou yo.
    Mercredi dernier, World Shaddaï a eu de la fièvre. Merceda, l’infirmière, est venue. Elle lui a donné une infusion. Maintenant, il va mieux. La santé de Nerlande s’améliore. Le docteur a donné des médicaments en attendant les résultats des analyses en laboratoire. Le traitement a une influence positive. Elle a une maladie de la peau aux deux mains et dans le creux des genoux.
     
  • 28/05/2018

     

    Entretien téléphonique avec Olès

    16/04/2018


    • Tout le monde va bien.
    • Olès doit encore aller chercher le budget supplémentaire pour Sent An.  Samedi, il va en ville et il combinera une visite à la banque avec son approvisionnement.  Il va encore envoyer à Frans des précisions quant à l’utilisation de l’argent.
    • Olès a eu une dispute avec Ti Lou, l’ouvrier.  Quand Olès lui a confié un certain travail, il en a eu assez et il a demandé une augmentation.  Etant donné qu’il ne travaille plus aussi bien depuis un certain temps, Olès n’a pas donné suite à sa demande.  Après le paiement du salaire de mars, Ti Lou ne s’est plus manifesté. Olès cherche un remplaçant.  Il essaie de faire plus souvent appel aux garçons plus âgés jusqu’à ce qu’il en ait trouvé un.
    • Les travaux de maçonnerie de Sent An sont complètement terminés.  On s’apprête à faire le coffrage du toit.  Olès veillera sûrement à ce que le toit descende en pente et à ce qu’il y ait un trou pour l’écoulement des eaux vers le bassin.  Olès pense qu’un grand tuyau suffira.
    • Frans fait savoir à Olès qu’on a acheté de nouvelles batteries pour l’installation électrique de Sen Franswa et que les vieilles batteries seront utilisées à Sent An.
    • Olès a demandé à Beni de l’aider financièrement pour les travaux agricoles.  Concrètement, on a besoin d’argent pour engager des laboureurs et pour acheter des semences et des plants.  Beni n’a pas encore répondu.
    • Entretemps, Olès a fait labourer une partie du sol pour les cultures propres et on a semé du maïs et des haricots.  Il veut aussi commencer sur le terrain loué à Ti Mango.  Ça fait déjà deux années consécutives que la récolte sur ce terrain a échoué.
    • Un porcelet et une biquette viennent de mourir.

     

    Messenger Olès

    09/04/2018

    80.000 goud la, se pou mw achete res materyo pou 2em dal la. paske mwen te peye bos yo avans men dev ak li. Travay konstriksyon - an ap avanse. Bos chapant yo ap travay nan sent galri-a. Tout swit apre yap komanse ak chapant pou dal la. Lot enfo Tilou fe abandon. Li pa vin travay depi 8 jou. Sa pase apre yon diskisyon mwen ak li nan zafe travay li, li panse li gen twop travay pou lajan lap touche. Map bay plis esplikasyon lendi pwochen.

    Les 80.000 gourdes nous serviront à acheter le reste du matériel pour le béton du toit.  J’ai payé un acompte aux entrepreneurs.  Les travaux avancent à Sent An.  Les menuisiers travaillent à la galerie et ensuite, ils continueront le coffrage du toit.  On n’a pas vu Ti Lou depuis 8 jours.  Il s’est absenté après une dispute à propos de son travail.  Il pense qu’on lui donne trop de travail pour le salaire qu’il perçoit. Je t’expliquerai tout lundi.

     

    Messenger Olès

    02/04/2018

    Nou sot gen vizit M. Dieulin asistan distrik gouvene. Nou te pale de proje-a. Li dim li toujou pale avew. Li fe kek foto.

    Nous avons reçu la visite de monsieur Dieulin, l’assistant du gouverneur de district (Rotary). Nous avons discuté du projet.  Il a pris quelques photos.

     

    Messenger Olès

    29/03/2018

    Nou te nan retret paskal nan legliz la. Enstalasyon-an toujou mache byen.pi-a dinye anpil. Yon demi dwoum pa jou. Ponp la toujou mache byen, Nou toujou tre pridan ak li. Salye M. Jef ak M. Pierre pou mw.

    Nous avons assisté à une préparation de la fête de Pâques à l’église. 

    L’installation électrique fonctionne toujours bien.  Le puits donne beaucoup d’eau, une demi-tonne par jour.  La pompe fonctionne bien.  Nous l’utilisons avec beaucoup de précautions.   Salue Jef et Pierre de ma part.

     

    Messenger Olès

    21/03/2018

    Foto sa yo fe ye. Manmi Oles te oganize yon posesyon nan la kou-a ak ti moun yo. Nan okazyon fet sen Jozef.

    Je t’ai envoyé des photos d’hier.  A l’occasion de la fête de Saint Joseph, Mami Olès a organisé, sur notre terrain, une procession avec les enfants.

     

    Messenger Olès

    19/03/2018

    Bon fet Sen Jozef. Mw pwale ak kek nan ti moun yo ki deja fini ak ekzamen. Mwen te achte blok yo. Maçon bay nou siman kredi. Bos yo ap komanse monte blok jidi-a.

    Eskalye-a fini.

    Bonne fête de Saint Joseph.  Je me rends dans un village voisin avec quelques enfants qui ont déjà fini leurs examens.  J’ai acheté des blocs de béton.  Le commerçant qui nous vend le béton nous fait crédit.  Les maçons continuent leur travail aujourd’hui.

  • 14/03/2018

     

    Messenger Olès

    14/03/2018

    Mw voye devi do Sentane pou ou. Mw te peye blok 20 yo. Yap antre vandredi dye vle. Mason ap ban nou kredi tout sa nap bezwen pou nou monte blok yo. Li poko dim ki dele kredi-a saw panse? Bos yo komanse nan edkalye-a maten-an. Mw voye foto komansman.

    Je t’ai envoyé les devis (complémentaires) pour Sent An.  J’ai payé les blocs de 20. On les livre vendredi. Le fournisseur de matériaux de construction veut bien nous faire crédit pour les matériaux dont nous avons besoin.  Il ne m’a pas dit pour combien de temps.  Qu’en penses-tu ?  Les maçons ont commencé à construire l’escalier ce matin.  Je t’ai envoyé quelques photos.

     

    Entretien téléphonique avec Olès

    12/03/2018


    • Papi Olès vient seulement de se rendre chez le docteur à Port-au-Prince en raison des douleurs qu’il ressent dans la région du cœur.  Suite à ce contrôle, il doit prendre d’autres médicaments.  Il doit y retourner dans deux semaines pour les examens liés à sa prostate.
    • Les enfants vont bien.  Les examens de Pâques ont commencé hier.
    • Mes collaborateurs vont bien aussi.
    • Nous n’avons pas encore fait grand-chose dans les champs.  Normalement, nous aurions dû faire la récolte en janvier.  L’année dernière, nous avons beaucoup semé, mais nous avons peu récolté en raison de la fréquence et de l’irrégularité des pluies.   Olès va se renseigner sur la possibilité de labourer la terre à la machine.
    • Jusqu’à présent, l’activité agricole est déficitaire.  Elle coûte plus en travail et semences qu’elle ne rapporte.
    • Peut-être pourrons-nous réfléchir à l’opportunité de planter des bananiers.  La période optimale est juin-juillet.
    • Les poules ne pondent pas.  Les porcs engraissent bien.

    Hier, une chèvre est morte.

    Pour les vaches, ça va bien malgré la sécheresse qui dure depuis un certain temps.


    • Djeff et Manoucheca vont bien.  Cependant, nous devons suivre le comportement de Djeff.  De temps en temps, nous devons sévir parce qu’il n’a jamais appris à tenir compte des autres.
    • Cette semaine, on va couler l’escalier de sent An.  Le coffrage est terminé.
    • Sur le toit de Sen Franswa, les tuyaux d’évacuation sont placés sur la moitié biseautée.
    • Pour le corps de pompe, les chicanes ont été livrées mais ne sont pas encore placées.  Elles permettront de tenir à distance jusqu’au plus petit animal.
    • Olès a fait des démarches pour pouvoir se connecter à la nouvelle canalisation installée par l’Etat.  Il a rencontré quelques problèmes mais les contacts se poursuivent.

     

    Messenger Olès

    06/03/2018

    Gen 1400 ki rete nan kob pi-a. Nou gen blok 15. Se nan res kob la map komand 1120 blok 20. Se gonayiv nap achtevyo.

    Dal la ap dekofre samdi dye vle. Gen kob selman pou blok. Gen kek fe. Mw mande bos Raymond pou prepare yon ti devi pou monte blok yo.lot bagay.

    Mw gen yon gwo doule ke. Map antre potopwens demen dye vle pou we dokte.

    Nous disposons encore de 1.400 dollars dans la réserve.  Nous avons encore des blocs de 15.  Avec le reste de l’argent, je peux acheter 1.120 blocs de 20.  Je les achèterai à Gonaïves.

    Le coffrage des hourdis sera enlevé samedi.  Il ne me reste de l’argent que pour les blocs en béton.  Nous avons encore un peu de fer.  J’ai demandé à l’entrepreneur Raymond de calculer le nombre de blocs dont nous aurons encore besoin.

    J’ai mal dans la région du cœur.  Demain, je vais à Port-au-Prince voir le docteur.

     

    Messenger Olès

    28/02/2018

    Jwaye anivese papi Frans. Ke bondye kontinye beniw ak fanmiy ou. De manmi Okes, ti moun yo ak mwen. Beton-an ap koule la nan Sen Anne.

    Bon anniversaire, papi Frans.  Que Dieu continue à te bénir, toi et ta famille.  Ce sont les vœux que Mami Olès, les enfants et moi-même formulons pour toi. 

    Aujourd’hui, on coule le béton à Sent An.

     

    Messenger Olès

    17/02/2018

    Mw pat ko mete 2 500 dol USD a nan bank la. Mw te panse kitel. Paske yon bon vale nan kob st Anne lan nan beton twati St Franswa. Siw dako nou ka pretel pou St Anne?

    Je n’ai pas encore porté les 2.500 dollars à la banque.  Je suis en train de réfléchir à la possibilité d’utiliser cet argent pour le béton du toit de Sent An qui coûte pas mal d’argent. Si tu es d’accord, nous allons l’utiliser pour Sent An.

     

    Messenger Olès

    16/02/2018

    Bos yo preske fini prepare twati dal la. Rete selman galri-a. Lendi yap komanse. Ferayě. Yo panse koule beton-an 26 ou 27 fev.

    Lot bagay mesye vit machin lan preske chak jou relem. Ki bay anpil presyon. Se jodi-a mw deside. Mwen deside bay li mwatye nan depans pou achte yon lot vit. Mwen te fe anko yon ti reyinon motivasyon ak moun ki te konsene yo. Mw mande yo pou konte kantite lajan nap bay, ki tap sevi yo. 8 500 goud.

    Les maçons ont presque terminé les travaux préparatifs pour les hourdis.  Il ne leur reste plus que la galerie.  Lundi, ils commenceront à installer l’armature métallique.  Ils projettent de couler le béton le 26 ou le 27 février.

    Encore quelque chose.  Le monsieur dont certains de nos enfants ont cassé le pare-brise me téléphone presque chaque jour.  Il me met vraiment sous pression.  Aujourd’hui, je vais trancher.  Je vais lui rembourser la moitié de ses frais.  J’ai encore programmé une rencontre avec les jeunes concernés.  Je leur ai demandé de calculer combien cela va nous coûter.  Les frais s’élèvent à 110 euros (ce qui correspond à peu près au salaire mensuel d’Olès).

     

    Messenger Olès

    13/02/2018

    Tout blok te fin monte. Kounya bos chapant yo ap travay nan chapant pou dal la. Mwen sonje ou te dim, nap fel san lamye. Sa vie di blok 2em etat ap monte tou dwat.

    Tous les blocs sont maçonnés.  Maintenant, les charpentiers sont en train d’installer le coffrage pour les hourdis.  J’ai pensé travailler de telle sorte que le mur vers l’étage soit droit.

     

    Messenger Olès

    08/02/2018

    Dlo-a diminye nan pi-a. Ni nan lot pi-a tou. Mw te pase nan biwo -a ye pou we si yo ka antre dlo leta pou nou. Poko gen otorizasyon pou bay prive. Men direkte-a pwomet mwen lap diskite sa onivo depatman pou mwen.

    Le niveau de l’eau du puits descend.  Aussi dans l’autre puits.  Hier, je suis allé au bureau pour demander si l’Etat peut nous permettre de nous servir de ses canalisations.  Ils ne peuvent pas encore autoriser les raccordements privés.  Mais le directeur m’a promis de plaider en notre faveur au niveau provincial.

     

    Messenger Olès

    06/02/2018

    Cabrit Mr. Beni te achte, li yon pitit.

    Bos ap travay kofraj sent galri-a.

    La chèvre que Beni a achetée a un petit.

    L’entrepreneur travaille au coffrage de la galerie de Sent An.

     

    Messenger Olès

    31/01/2018

    Pou pi-a nap komanse tire ladanl pi ta. Ma baw repons. Mwen te rele Injenye-a pou kesyon pi-a. Li kontinye pou di. Se negosyasyon poun fe yap dispoze pou retoune. Map retoune pitopwens nan 15 jou pou randevou ak dokte-a. Map eseye pkanifye pou rankontre direkte-a.

    Depi kek jou pa gen bon soley. Konsa nou debranche frize yo leswa. Konsa pa gen pwoblem ak kouran. Jan nou te aprann, nap balanse jeneratris pou rale dlo-a an atandan le gen bon soley.

    Jodi-a bos yo ap fin monte blok. Yap komanse koule poto yo. Gen tuyo pou douch ki ta dwe pase andan beton. Bos plonbri-a ta dwe fe yon ti bagay pou tuyo douch. Saw panse?

    Nous continuerons à utiliser le puits plus tard.  Je te ferai savoir quoi.  J’ai téléphoné à l’ingénieur au sujet de la problématique du puits.  Il continue à dire que nous pouvons négocier pour que l’argent payé soit considéré comme une ristourne (sur un nouveau forage).  Dans quinze jours, je vais chez le docteur à Port-au-Prince ; j’essaierai de passer voir le directeur.

    Depuis quelques jours, il n’y a pas de soleil.  C’est pour cette raison que nous avons éteint le surgélateur hier soir.  Ce faisant, nous n’aurons pas de problème d’électricité.  Nous utilisons le générateur pour pomper de l’eau ainsi qu’on nous l’a appris, et ce jusqu’à ce que le soleil brille de nouveau.

    Aujourd’hui, les maçons ont posé les derniers blocs.  Ils coulent le béton des piliers.  On doit installer une évacuation dans les douches.  C’est le plombier qui va s’en charger.  Qu’en penses-tu ?

     

    Voyage du 5 au 28 januari

    Frans s’est rendu en Haïti pour la 25ème fois.  Jef, Pierre et Jaak l’accompagnaient.

    L’objectif de ce voyage était de réaliser pas mal de travail et de raccorder le puits qui vient d’être creusé à une installation qui remplira tous les réservoirs situés sur les toits des bâtiments (Sen Jozef, Sen Franswa et plus tard Sent An).

    Compte-rendu du voyage sous l’onglet ‘Rapports’.

  • 25/12/2017

     

    Messenger Olès

    25/12/2017

    Jwaye nowèl papi Frans, manmi Frans ak tout pitit yo de tout ti moun yo, manmi Olës ak mw.

    Sainte fête de Noël à Frans, à Mami Frans et à tous les enfants de la part de nos enfants, de mami Olès et de moi-même.

     

    Messenger Olès

    21/12/2017

    Mw komanse ak 2 travay jodi-a. Pentire Sen Jozef ak repare salon sen Jozef.

    Aujourd’hui, j’ai commencé deux “chantiers”: re-peindre sen Jozef et réparer le salon de sen Jozef.

     

    Telefoon met Olès

    18/12/2017

    A part quelques refroidissements, les enfants vont bien.

    Le dédouanement du container s’est bien passé. Tous les colis sont arrivés excepté les chaises destinées à l’école des sœurs : Olès n’en compte qu’une vingtaine alors que Frans en a envoyé une soixantaine.

    Les vacances ont commencé pour la plupart des enfants. 

    Ce n’est pas le cas pour les jeunes de la 6ème année (3ème secondaire) et de rhéto (6ème et avant-dernière année secondaire).

    Le 6 janvier, on commence à creuser le puits.  Cela correspond au jour d’arrivée de nos visiteurs.  Frans commencera son 25ème voyage en Haïti le 6 janvier, et ce en compagnie d’une équipe de trois collaborateurs : Jef, Pierre et Jaak.  L’entrepreneur qui se chargera de creuser le puits a demandé un acompte de 1.000 USD.

    Le creusement des saignées qui se trouvent entre les bâtiments et dans lesquelles on placera les canalisations commence aussi le même jour.

    Le 7 janvier, nous fêterons le Nouvel-An ensemble.  A cette occasion, nous abattrons le veau que nous avons acheté l’été dernier.

     

    Messenger Olès

    16/12/2017

    Mw apen sot rele konpayi foraj pi-a. Aparey la gen yon ti pwoblem. Li banm garanti, lap vini pou komanse fouye pou nou le 5 janvye. Mw panse lap bon, paske nap la le 6.

    Je viens d’avoir en ligne la firme qui viendra creuser le puits.  Ils ont un problème avec leur installation.  Ils me certifient qu’ils viendront avant le 5 janvier.  Je pense que c’est OK puisque vous arrivez le 6.

     

    Messenger Olès

    11/12/2017

    Pe Gédéon apen sot relem. Kontene-a ap rive kay yo vendredi. Samdi maten yap ouvril. Isit tout moun anfom. Ti moun yo nan ekzamen 2em kontwol.

    Le Père Gédéon m’a téléphoné.  Le container arrive vendredi.  Ils l’ouvrent samedi matin.  Tout le monde va bien. Les enfants sont en train de passer leur 2ème session d’examens (Noël)

     

    Messenger Olès

    6/12/2017

    Mw resevwa bilten preske pou tout ti moun yo. Jiskounya sel Ricardo ki pa gen mwayen.

    J’ai les bulletins de presque tout le monde.  Seul Ricardo a un insuffisant.

     

    Messenger Olès

    2/12/2017

    Nou te gen vizit byenet sosyal jedi-a ki te soti potopwens. Nan kad yon kanpay nasyonal pou evalye tout ofelina. Te yon long entevyou ak mw. Yo fe yon dosye pou chak ti moun yo. Yo te vreman kontan. Yo te mandem sa, mw bay yo nimewo telefon ou.

    L’IBESR a envoyé une délégation de Port-au-Prince, chargée d’un contrôle dans le cadre de la campagne nationale d’évaluation de tous les orphelinats.  Ils m’ont interviewé longuement. Ils ont constitué un dossier pour chaque enfant.  Ils étaient très contents.  Ils m’ont demandé ton numéro et je le leur ai donné.

     

    Messenger Olès

    27/11/2017

    Mwen te lavil samdi-a. Youn se magazen mwen tap achte pwovizyon. Lot la se yon recho 3 plas, mwen panse lap bon pou nou. Konsa nap fini ak achte chabon. Pri li se 12500 dola HT.ak bonbòn Kom nou gen bonbòn lap koute n 10 000 dol. Sil posib lew vini na tou achtel.

    Ye se fet Kris wa. Fet kiwo yo tou. Apre mes la, kiwo yo te ale lasidras ak pe-a.

    Samedi, j’étais en ville.  Sur la première photo, vous pouvez voir le magasin dans lequel j’ai fait des provisions.  Sur l’autre photo, il y a un réchaud avec trois becs dont nous pourrions nous servir.  Alors, nous pourrions arrêter d’utiliser le charbon de bois.  Il coûte 870 euros et fonctionne avec une bombonne à gaz comme celle que nous avons déjà et qui coûte 695 euros.  Si c’est possible, j’aimerais l’acheter quand tu viendras.

    Hier, c’était la fête du Christ Roi.  C’est aussi la fête du Patro.  Après la messe, les patronnés sont allés à La Cidras avec monsieur le curé.

Pages