Skip directly to content

16/10/2020

16 10 2020 Messenger Olès

Kamyon poko jis kounya. Mwen pale ak chofè-a. Sil pa gentan livrem bagay yo, se demen maten map resevwa yo. Mwen mande William poul voye foto fakti yo pou ou. William di ki jwenn yon bèl diskont sou acha yo nan valeriokanez.

Pè Dessalines ap kite pawas la. Evèk la ap vin chechel le 15 novanm. Mwen pale ak li de teren nou travay la, kontra nou pwal fini an mas tou swit apre rekot nou yo. Si nou gentan pare lajan, lap renouvle nou li ankò pou 5 ane. E si nou tap gen ase lan, mwen tap mandel sil te vle fe yon kontra pou 10 zan. Sa tap koute 5 000 USD.

Le camion (avec les lits et les matelas) n’est pas encore arrivé. J’ai téléphoné au chauffeur. Il m’a promis de venir demain matin. J’ai demandé à William de faire une photo de la facture. William m’a dit qu’il avait bénéficié d’une belle ristourne chez Valerio Canez (le magasin de meubles).

Le père Dessalines va quitter la paroisse. L’évêque vient le chercher le 15 novembre. Je lui ai parlé du terrain que nous cultivons. Le contrat de location se termine en mars, juste après notre récolte. Si nous virons déjà l’argent, il renouvellera le contrat pour 5 ans. Si nous avons assez d’argent, je lui demanderai de faire un contrat pour 10 ans. Cela coûte5.000 dollars.

14 10 2020 Messenger Olès

William te pwan kabann yo jodi-a. Li deja transpote pou mete nan yon kamyon kap vini Senmichel.

William est allé chercher les lits aujourd’hui. Il les a déjà acheminés vers un camion qui les transportera jusqu’à Saint-Michel.

12 10 2020 Téléphone avec Olès

  • Tout le monde va très bien.
  • En Haïti, on n’entend plus parler du Corona. On utilise des masques bucaux dans les hôpitaux et dans les lieux publics mais c’est tout.
  • Frans a appris par les messages d’Olès que les jumeaux Jeandelet et Jeandelet et leur jeune sœur Roseberline étaient allés avec Maudelet à l’enterrement d’une tante. Maudelet est en effet un cousin des trois autres.
  • Nous devons reporter définitivement le voyage de Yanskian à 2021. Il ne semble pas qu’on puisse programmer un voyage immédiatement vu la situation du Corona.
  • Le container n’est toujours pas parti. La cargaison de matériel technique et de vêtements qui avait déjà été livrée sera complétée par des chaises et des tables pour Sent An. Il semblerait que le container partira mi-novembre.
  • Les bulletins de l’année dernière ne sont pas encore tous en la possession d’Olès. La nouvelle année scolaire débutera le 9 novembre. Trois jeunes, Anderson, Ronald et Wilner, sont actuellement en train de passer des examens. Ils se terminent après-demain.
  • Nous attendons le résultat d’Anderson. S’il réussit, il pourra comme convenu aller dans une école professionnelle à Gonaïves. S’il ne réussit pas, il arrêtera définitivement ses études et quittera l’orphelinat.
  • Wilken, Ronaldo et Robenson sont en dernière année (filo). Ils passent des examens la semaine prochaine.
  • Une des truies a encore 3 de ses 6 petits. Les autres truies ne sont pas (encore) pleines.
  • Quant aux chèvres, ça n’avance pas. Olès pense que c’est une question d’espèce. C’est dommage car nous pourrions consommer plus de viande de chèvre. Acheter de la viande fraîche coûte presque trois fois plus que par le passé.
  • Pour l’instant, il n’y a pas de poules. William élève des pintadeaux et il en fournira pour la deuxième fois quand ils auront grandi.
  • La récolte de cacahuètes peut être considérée comme une réussite. En janvier, nous espérons récolter les haricots. Le riz sera prêt en novembre ou au plus tard en décembre. Le pitimi (sorghum) sera à maturité en janvier.
  • La connexion internet est trop faible dans l’orphelinat. Nous aurions besoin d’une antenne supplémentaire pour la renforcer. La location mensuelle s’élève à83 dollars.
  • Ces derniers temps, il y a moins de soleil. Parfois, des appareils doivent être découplés pour y arriver.
  • Ricardo et Guylène sont attirés l’un par l’autre. Cela n’est évidemment pas permis. Ricardo a donc été déplacé vers Sen Franswa.
  • Misou commence à être très vieille. Elle est trop conciliante et n’est donc plus toujours capable d’assurer la surveillance.

04 10 2020 Messenger Olès

Papa Yanskian pat anfom. Li te fe yon aksidan depi plis pase 30 an. Li te toujou bay pwoblèm. Fwa sa li te vin pi grav. Doktè oblije koupel. Yanskian oblije bay yon ti tan pou edel. Le li ekzeyate li pap gen moun pou edel anko nan potopwens. Yanskian mande mwen poul vini isit, pou yon ti tan, poul ka edel pi fasil.

Le père de Yanskian n’est pas en forme. Il a eu un accident il y a 30 ans. Il en subit encore les conséquences. Maintenant, ça s’est aggravé. Le docteur a dû lui amputer la jambe.  Yanskian reste chez lui quelques temps pour l’aider. Il n’a personne d’autre qui puisse l’aider à Port-au-Prince. Yanskian a demandé s’il peut venir ici quelques temps. Cela lui permettra de mieux l’aider.

23 09 2020 Messenger Olès

Nou fini ak pistach. Nou mezire mete nan sak pou konseve. Nou fè 306 mamit an po. Sa vle di nou poko retire grenn pistach yo nan kokiy. Nou te achte 75 mamit ak po ( kokiy ) Nou fe yon benefis de. 231 mamit. Nou rete 3 kilti pou nou rekolte. Pwa kongo, di ri ak pitimi

Nous avons terminé la récolte des cacahuètes. Nous avons tout pesé en les mettant en sacs. Nous avons 306 marmites non épluchées. Elles ne sont donc pas encore décortiquées. Nous avons acheté 75 marmites non décortiquées. Nous avons fait un bénéfice de 231 marmites. Nous attendons encore 3 récoltes : les haricots, le riz et le pitimi.

16 09 2020 Messenger Olès

Yè mwen te pase nan bank yè pandanm te soti potopwens. Bank yo vreman pa enteresan. Yo limite kantite kòb yo bay. Yo ban mwen 4 000 dol. William ap la nan wikenn lan. Map bay li poul peye kabann yo la preten 900 pou konpletel. Konsa nan fen mwa ma remet li le mwen teoune nan bank.

Hier, je suis allé à la banque au cours de mon retour de Port-au-Prince. Ils n’étaient pas très sympas. Ils ont limité l’argent cash. Ils m’ont donné 4.000 dollars. William sera là pendant le weekend. Je lui donnerai l’argent pour les lits et il m’avancera 900 dollars. Je le rembourserai à la fin du mois quand je me serai à nouveau rendu à la banque.

11 09 2020 Messenger Olès

Mw te antre potopwens, poum te pwan lajan pou nou te peye e pwan kabann yo. Ensekirite a two red nan potopwens, sa fe nou pa pwan chans al fè retrè. Mw rete poum al fè sa nan Gonayiv. William ap Senmichel nan fen mwa, ma bay li regle sa.

Je suis venu à Port-au-Prince pour retirer l’argent destiné à payer les lits. Mais la situation en ville est si insécurisante que je ne vais pas retirer l’argent ici. J’attendrai d’être à Gonaïves. William vient à Saint-Michel à la fin du mois. Je règlerai tout avec lui à ce moment-là.