Skip directly to content

22 02 2021

22 02 2021 Entretien téléphonique avec Olès
  • Tous, nous allons bien, jeunes et vieux.
  • Durand, le neveu d’Olès et le chauffeur attitré et accompagnateur de Frans à Port-au-Prince, a eu une crise d’apoplexie il y a deux semaines. Entretemps, il a quitté l’hôpital et il va mieux. Cependant, le processus de guérison sera encore long.
  • Le Corona ne se répand pas vraiment en Haïti. C’est à Port-au-Prince que c’est le plus grave mais dans le reste du pays on n’en parle quasiment pas.
  • Les conditions sanitaires générales ne sont pas optimales si bien que sans mesures de protection, il n’est pas prudent de sortir de chez soi. Le risque d’être contaminé, surtout dans les villes, existe à chaque coin de rue.
  • L’insécurité est naturellement causée par la situation politique. Le président conteste le fait que son mandat soit terminé depuis le 7 février et veut rester en place jusqu’au 7 février 2022. L’opposition a mis en place son propre président.
  • Frans fait savoir qu’un voyage vers l’Europe reste impossible. Yanskian ne peut donc pas encore venir.
  • L’entrepreneur qui doit installer les fenêtres de Sent An commence la semaine prochaine et promet de ne pas perdre de temps.
  • L’idée d’acquérir du matériel agricole et des bœufs ne déplairait pas à Olès mais il attire notre attention sur le fait que, partout dans le pays, on vole régulièrement des animaux de trait et d’autres bestiaux. Manifestement, il n’est par ailleurs pas facile d’acquérir une charrue adaptée. Elle devra probablement être faite sur mesure par un ferronnier local.
  • Les offres destinées à revaloriser Sen Jozef et à l’adapter aux besoins actuels sont presque toutes rentrées.
  • Les 3 garçons qui ne vont pas à l’école cette année se sont mis d’accord avec Yanskian pour peindre Sen Jozef.
  • Le réservoir de Sen Franswa est plein. Pour le moment, on ne l’utilise pas beaucoup parce que la société de distribution des eaux fonctionne bien. On garde l’eau du réservoir en cas de besoin.
  • L’installation d’épuration d’eau fonctionne parfaitement. La vente d’eau à nos clients n’a pas encore repris pour des raisons de sécurité.
  • L’installation électrique aussi fonctionne très bien. Le générateur supplémentaire qui est arrivé en décembre avec les autres équipements n’a pas encore été raccordé. Il remplacera le petit générateur qui n’est pas assez performant.
  • Tous les porcs sont morts. En Haïti, la peste porcine s’est déclarée et il n’y a plus de porc nulle part dans le pays.
  • Toutes les récoltes sont rentrées. La récolte de haricots était moins importante que l’année dernière. Le pitimi (sorghum) a moins produit qu’espéré à cause d’une maladie. Sans la production de nos propres cultures, la vie aurait été inabordable. Le prix de beaucoup de marchandises de base a quasi doublé en très peu de temps.
  • Nous sommes en train de contacter une école professionnelle à Gonaïves pour les trois garçons qui sont chez nous depuis un an. Là, il leur sera plus facile de trouver un logement convenable.
  • La préparation du terrain destiné à une prochaine récolte coûte 70.000 gourdes (762 euros) par karo. Un karo correspond à 1,29 hectare. Nous avons 8,5 karo (11 hectares). Pour les légumes à repiquer, les repiquer et les sarcler coûte 170.000 gourdes (1.850 euros) de plus.
  • Anderson veut émigrer pour rejoindre sa famille. Son projet a pris du retard. C’est sa famille qui va lui procurer les tickets.
  • Les trois jeunes filles qui habitent à Port-au-Prince ont à nouveau eu des ennuis suite aux troubles survenus dans la ville. Elles ont reçu de quoi s’acheter un nouveau smartphone, mais n’ont pas encore pu l’acheter.
 
14 02 2021
Yanskian a utilisé le nouveau vidéo-projecteur pour montrer un film aux enfants.
 
04 02 2021 What’s App Olès (Edikasyon)
Nou komanse prepare pwa ak pitimi pou nou mete an depo.
Nous commençons à préparer les haricots et le pitimi pour les entreposer dans la réserve.
 
28 01 2021 Messenger Olès
Nap dekòtike pwa kongo ( bat pwa ) pou nou mete nan depo.
Nous avons décortiqué les haricots noirs (kongobonen) pour les entreposer dans la réserve.
 
23 01 2021 What’s App Olès (Edikasyon)
Concertation entre Frans et Olès à propos de l’achat d’un couple d’animaux de trait ainsi que d’une charrette, d’une charrue et d’une herse. Ils auraient aussi besoin de plusieurs outils (des bêches, des fourches, des râteaux, des houes). Olès va demander des devis.
 
19 01 2020 What’s App Olès (Edikasyon)
Concertation entre Frans et Olès qui désirent établir une liste des travaux qui permettraient d’améliorer, de réparer et de faire évoluer Sen Jozef. Olès va demanderdes devis.