Skip directly to content

27/07/2020

 

27 07 2020 Entretien téléphonique avec Olès

  • Tout le monde va bien.
  • Selon les journaux, 7 personnes du village ont été contaminées par le Covid19.
  • Actuellement, la situation s’aggrave en Belgique. Le voyage de Yanskian avait déjà été remis en septembre, mais il est possible qu’il soit encore reporté à une date ultérieure.
  • Cette année, nous n’accueillerons pas de nouveaux enfants. Nous voulons gérer prudemment nos ressources financières.
  • C’est aussi la raison pour laquelle, les trois garçons qui ont terminé leurs études secondaires, Wilken, Ronaldo et Robenson, ne commenceront pas immédiatement des études supérieures. Par ailleurs, l’ouverture des écoles en Haïti n’est pas encore fixée. Ils resteront encore un an chez nous et seront affectés à diverses tâches.
  • Les trois filles, Nerlande, Milourde et Myrna, qui ont dû interrompre leurs études à cause du Corona, pourront les poursuivre dès que leur école rouvrira. Il semblerait que ce ne sera qu’en mars 2021.
  • Quatre enfants d’Olès sont à l’orphelinat pour donner un coup de main. William met sa voiture à notre disposition. Chedline, Emmanuel et Ricardo sont aussi là. Les deux derniers seront bientôt médecins, mais leur université est aussi à l’arrêt.
  • Il semblerait que les écoles nous remettront les bulletins relatifs à l’année scolaire interrompue, entre le 10 et le 17 août. Peut-être rouvriront-elles à ce moment-là mais à côté du Corona, il y a aussi des problèmes liés à la sécurité.
  • Au jardin, nous avons ensemencé la même surface que la saison dernière. Nous avons déjà planté du riz et des arachides. Maintenant, nous allons semer du pitimi (de la famille du sorgho, famille du millet).
  • Entre Sen Franswa et Sent An, il y a des haricots et du maïs.
  • Nous avons une petite réserve à la banque grâce à la vente d’eau. Le fournisseur de l’installation d’épuration a été contacté car il y a un problème depuis quelques jours. C’est la raison pour laquelle la vente est à l’arrêt.
  • Actuellement, nous avons 5 cochons et 6 vaches. Nous avons encore quelques pintades. Nous en mangeons régulièrement.
  • Le puits ne fournit pas beaucoup d’eau malgré la saison des pluies. La pompe tombe en panne après quelques minutes. On est en train d’examiner le problème.
  • Le Rotary Club de Gonaïves continue à demander un défraiement pour les efforts qu’ils ont consentis lors de la réalisation du dossier (installation d’épuration et réservoir). Frans va faire le calcul pour savoir à quoi ils ont encore droit.
  • C’est aujourd’hui que nous fêtons le 14ème anniversaire de l’ouverture de l’orphelinat.
  • Olès a fini par apprendre que les propos séditieux qui avaient amené des villageois à canarder de pierres notre portail quand on avait appris que Frans avait attrapé le Corona, ont été propagés par ‘Radio Etoile Rouge’. Comme la police écoutait par hasard cette émission, ils sont venus rapidement sur place pour éviter de plus grands troubles.

 

08 07 2020 Messenger Olès

Si se pat pwoblem kowona. Lè konsa, ou te nan wout. Demen dye vle ou tap ak nou. Malerezman. Nap priye pou tout bagay retabli. Konsa pou kontinye vini kom dabitid.

S’il n’y avait pas le Corona, tu serais en route pour nous rejoindre. Normalement, tu aurais été demain parmi nous. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Nous prions pour que tout reprenne son cours. Alors, tu pourras revenir comme par le passé.

 

07 07 2020 Messenger Olès

Nou plante deja. Pwa kongo, pistach ak diri. Kounya nap fè eksperyans nap pitimi.

Nou komanse ak premye sa saklaj. Tout sa ki sakle deja, nap plante pitimi.

Nous sommes en train de planter des haricots noirs et des cacahuètes. Nous testons le pitimi. Nous sarclons pour la première fois. Partout où nous enlevons des mauvaises herbes, nous plantons du pitimi (millet).

 

072 07 2020 Messenger Olès

Se jodi-a William ap vini ak medam yo.

William a amené les filles aujourd’hui.