Skip directly to content

28 06 2022

28 06 2022 Entretien téléphonique avec Olès

  • Les enfants et les adultes vont bien. Tout le monde est déjà en vacances sauf Josuë. Il passe son dernier examen le 1er juillet. Il est en 7ème année (philo), année qui permet l’accès à l’enseignement supérieur.
  • La situation en Haïti n’est pas bonne du tout mais il semble qu’un vent favorable s’est mis à souffler. L’ex-président Aristide a été nommé gouverneur, par des étrangers il est vrai. Espérons qu’il ait assez de liberté de manœuvre pour sortir le pays de la situation inquiétante dans laquelle il se trouve. La probabilité qu’il parvienne à maîtriser les bandes est assez grande car on y trouve un grand nombre de ses partisans. Ils ont déjà exprimé publiquement leur appui aux promesses formulées par Aristide. Celui-ci considère qu’il devrait pouvoir rétablir l’ordre et organiser des élections endéans les deux ans. Il veut s’atteler à faire disparaître toute insécurité.
  • Les jeunes qui étudient à Gonaïves se portent bien. Ilianette, Wilner et Ronaldo sont venus à Saint-Michel pour assister à l’enterrement de Ma Jean-Baptiste (nièce d’Olès qui séjournait à l’orphelinat depuis le début de la pandémie). Nous avons pris conscience que cette 1ère année d’études ne suffit pas. Pour obtenir un certificat ou un diplôme, ils devraient encore étudier un à trois ans. Vu la situation financière, Olès va se renseigner pour savoir ce qui est possible. Evidemment, seuls ceux qui auront réussi pourront, si c’est possible, continuer leurs études.
  • Les jeunes qui terminent leurs études cette année pourront suivre une formation de parqueteur, vitrier, informaticien, plombier, infirmier etc. cela concerne aussi bien les garçons que les filles.
  • Olès a organisé une réunion avec les aînés à propos de leur comportement. Ça n’a donné aucun résultat. Ils n’arrêtent pas de parler de la somme de 1.000 dollars qu’ils recevront quand ils quitteront l’orphelinat. C’est la raison pour laquelle ils ne sont plus motivés. Le comité de direction (dont Frans fait partie) a donc décidé de supprimer cet avantage à dater d’aujourd’hui. Dorénavant, cette somme ne sera accordée qu’à ceux qui le méritent.
  • On a demandé aux jeunes comment ils voient leur avenir et quelles études ils désirent suivre dans le village. Personne n’a encore répondu.
  • Le sentiment d’insécurité a atteint l’orphelinat. Olès a déjà reçu à plusieurs reprises des appels téléphoniques menaçants. Ils ne proviennent que d’une seule personne mais c’est quand même inquiétant.
  • Depuis un mois, il pleut sans interruption. La saison des pluies a manifestement commencé en retard. Au cours de la saison des pluies ‘normale’, càd en avril et en mai, le sol était si sec qu’on ne pouvait pas le labourer. Maintenant, tout est boueux et ici et là, le champ est même inondé. Nous aurions besoin d’au moins 5 à 6 jours de soleil pour pouvoir commencer à travailler dans les champs.
  • La pluie a cependant un grand avantage : il y a de nouveau assez d’herbe pour le bétail.
  • Caleb est le seul bénévole (sur les trois) qui continue à soigner le bétail.
  • Sent An a été complètement dépoussiéré et c’est très beau.
  • La section des garçons de Sen Franswa a été fameusement réprimandée parce qu’ils ne nettoient pas les toilettes après usage. Il y a pourtant assez d’eau pour les rincer.
  • Olès pourra inscrire au moins 5 nouveaux. S’il y a plus de 5 jeunes qui partent, il pourra en tout cas compléter le groupe jusqu’à 30.

23 06 2022 What’s App Olès

Yè mesye dam yo te fini ak egzamen leta. Yo te di m' yo byen konpoze. N'ap tann rezilta yo. Hier, filles et garçons ont eu leur dernier examen. Ils disent que tout s’est bien passé. Nous attendons les résultats.

18 06 2022 What’s App Yanskian

Jodia mwen te kòmanse pale ak Mèt Junior sou planifikasyon pwogram vakans la pou timoun yo. Aujourd’hui, j’ai commencé à discuter avec Junior (l’autre éducateur) du programme des vacances pour les enfants et les jeunes.

13 06 2022 What’s App Olès

Travay beton an fini nèt. Bòs yo te vin dekofre dal la. La couche de béton (du toit de Sen Jozef) est posée. Les ouvriers ont enlevé le coffrage.

31 05 2022 What’s App Yanskian

Sèmèn sa se revizyon pou tout elèv. Lòt semèn se egzamen final, nan tout lekòl nan bouk la. Cette semaine, il y a des tests pour tous les élèves. La semaine prochaine, auront lieu les examens de fin d’année dans toutes les écoles du village.

29 05 2022 What’s App Olès

Judeline wi papi Frans.  Mw te diw li fè premye kominyon jodi-a. Oui, Papi Frans, Jèdeline a fait sa première communion aujourd’hui.

21 05 2022 What’s App Olès

Te gen yon moman chanm ti moun yo te koule. Nou te fè bòs Jean mete yon ti beton konsa li pat koule ankò. Siw sonje sa teknisyen bèlj yo te defèt li. Depi lè sa chanm yo rekòmanse koule. Saw panse si ta gen posiblite poun achte kèk sak siman anplis m tap tou fè bòs Jean fè travay sa? A un moment donné, de l’eau s’infiltrait dans les chambres des enfants (Sen Jozef). Nous avons demandé à l’entrepreneur Jean de poser une couche de béton. Depuis lors, il n’y a plus d’eau qui rentre. Si tu te souviens bien, un technicien belge avait détruit la couche de protection. Dès ce moment, il a recommencé à pleuvoir à l’intérieur. Que penserais-tu si nous commandions quelques sacs de ciment en plus pour que l’entrepreneur Jean puisse à nouveau poser une couche de protection ?