Skip directly to content

29 08 2022

29 08 2022 Entretien téléphonique avec Olès

  • Tout se passe bien pour petits et grands.
  • La situation en Haïti reste précaire. Le premier ministre ne veut pas céder la place et ne souhaite pas non plus autoriser la tenue d’élections. Aristide est de nouveau hors du coup à cause de l’opposition, mais aussi parce que des partisans lui déconseillent toute action politique. Aussi longtemps que les bandes sévissent, aucune solution n’est possible. Et suite à l’intervention de la police, les bagarres et les bandits se répandent dans le pays. Olès n’ose pas aller à la banque. De plus, le mécontentement contre les banques grandit parce qu’on prétend qu’elles bloquent l’argent.
  • Les étudiants de Gonaïves déposeront leur dernier travail le 8 septembre et termineront alors leur année académique, à l’exception de Robenson qui n’a pas pu présenter ses examens à cause des barrages.
  • Entretemps, il se confirme que les étudiants ne recevront pas d’attestation après cette première année. Ils peuvent obtenir un certificat après la deuxième année et un diplôme après la quatrième et dernière année. Malheureusement, nous n’en avons pas les moyens. Olès va quand même se renseigner pour savoir ce que coûterait une deuxième année. D’après lui, ce serait sensiblement plus avantageux que la première année. De notre côté, nous cherchons de l’aide auprès de nos sponsors pour pouvoir financer au moins une année supplémentaire.
  • Nous avons eu beaucoup de difficultés avec nos plantations : dans un premier temps, la pluie est venue beaucoup trop tard ; ensuite, il a plu des cordes. En juillet, nous avons quand même bénéficié de 20 jours corrects. Nous en avons profité pour semer. Maintenant, il pleut à nouveau beaucoup trop. Nous espérons que la pluie cesse rapidement afin que le riz et les haricots ne soient pas inondés.
  • En ce qui concerne la rénovation de Sen Jozef, voici l’état des lieux :
    • Une couche de protection contre les infiltrations a été posée sur la partie avant du toit.
    • La partie arrière est entièrement en béton, comme la partie avant.
    • On travaille aux murs extérieurs. Après demain, on y met la dernière main.
    • Nous nous sommes procuré un échafaudage.
    • La réparation et le remplacement des portes n’ont pas encore eu lieu. L’argent est encore à la banque.
    • Le plancher est commandé mais n’a pas encore été livré. Le fournisseur n’ose pas encore se rendre à Port-au-Prince à cause de l’insécurité.
    • Enfin, le 20 septembre, Olès va faire une estimation de ce qui nous manque encore. En effet, les prix ont fort augmenté et ne correspondent plus aux devis.
  • Pour le moment, nous avons sept bovins, dont une vache gestante. Le vieux taureau est mort mais les jeunes pourront, dès l’année prochaine, être utilisés à des fins de reproduction.
  • En octobre, nous achèterons 100 poulets pour les engraisser.
  • Les deux nouveaux s’appellent Junior Micanord (21/08/2016) en Mayson Delanoit (16/10/2015). Ils s’adaptent bien. Au début, Mayson souffrait du mal du pays, mais maintenant, ça va bien. Junior peut se rendre à l’école ordinaire avec Frito. Pour Mayson, il n’y avait plus de place que dans l’école de l’après-midi. Olès essaie quand même de trouver une autre école.
  • Nous sommes prêts à accueillir encore plus d’enfants, mais, jusqu’à présent, seuls des enfants trop âgés ou trop petits ont été proposés.
  • Frans recevra dans les prochains jours les lettres destinées aux marraines et aux parrains.

20 08 2022 What’s App Olès

Jis kounya Maçon poko ka livrem seramik yo. Okap yo twò chè se 3000 goud pou yon mèt kare. E nou gen 160 m2 a 1000 goud. Se potopwens li gen kontak ak yon magazen lap jwenn li a 1750 goud m2. Men se lendi yap disponib nan magazen-an. Jusqu’à présent, le fournisseur ne peut pas nous livrer du carrelage. A Cap Haitien, il est trop cher : 3.000 gourdes (25 euros) per m². Le devis s’élève à 1.000 gourdes (8,25 euro) pour 160 m². A Port-au-Prince, il connaît un magasin où il pourrait acheter du carrelage à 1750 gourdes (15 euros). Il sera disponible lundi.

16 08 2022 What’s App Olès

Gwo pòtay antre-a te fini. Sa te prezante yon danje. Mwen te fè bòs Tido vin reparel pou nou an atandan gen mwayen pou ranplasel. La porte d’entrée est cassée. C’est très dangereux. J’ai demandé à l’entrepreneur Tido de la réparer en attendant d’avoir les moyens de la remplacer.

15 08 2022 What’s App Olès

Nou te fin plante pwa kongo ak di ridepi 22 jou. Nou pat janm jwenn lapli. Se yè nou resi jwenn yon bèl lapli. Il y a 22 jours, nous avons semé des haricots noirs et du riz. Nous n’avions pas encore vu une goutte d’eau depuis. Hier, il a enfin plu abondamment.

13 08 2022 What’s App Olès

Bos Jean tou bay 3 nan mesye yo djòb. Se Wilner, Ronald ak Timanno. L’entrepreneur Jean a donné du travail à trois de nos garçons : Wilner, Ronald et Emmanuel.

12 08 2022 What’s App Olès

Bos Jean ap avanse. Li prèske fini ak krepi randi premye pati-a. Lendi dye vle bos Raymond ap voye fé chafo pou pati anlè-a. Jiskounya Maçon poko chèche kalaj yo koz ensekirite a. Nap tann toujou. Janm te di, pri tout bagay vin pi chè nan peyi-a. Nou pat refè devi yo, nap travay la. Map fè siyen tout depans yo. Se sèten nap gen dèt. Bos Jean tou fè travay beton nan anlè dal Senjozèf. L’entrepreneur Jean fait des progrès. Il a presque terminé la première partie du plafonnage. Lundi, l’entrepreneur Raymond vient placer un échafaudage pour les parties supérieures. Jusqu’à présent, le fournisseur n’est pas encore allé chercher le carrelage à cause de l’insécurité. Nous attendons encore. Peut-être ne l’ai-je pas encore dit, mais le prix de tous les matériaux a très fort augmenté dans tout le pays. Nous ne refaisons pas les devis, mais nous essayons de nous en tirer. Je fais signer toutes les dépenses. Il se peut que nous devions nous endetter. L’entrepreneur Jean a coulé aujourd’hui la dernière couche de béton du toit de Sen Jozef.

11 08 2022 What’s App Olès

Rezilta 9ème yo poko afiche pou nou konnen si Ferlandine ak Ricardo bon. Men sa nou konnen ekòl mè yo gen yon sèl elèv ki pa bon. Nou pa kwè se Ferlandine li ta ye. Les résultats de la 9ème ne sont pas encore connus. Pour savoir si Ferlandine et Ricardo ont bien travaillé. Ce que nous savons, c’est que dans l’école des sœurs un seul élève a de mauvais points. Ça ne peut pas être Ferlandine.

08 08 2022 What’s App Olès

Bòs Jean ap travay li gen ak li plizyè ouvriye. L’entrepreneur Jean a commencé son chantier avec plusieurs ouvriers.

04 08 2022 What’s App Olès

Mwen te nan bank yè. Pou chèche lajan out ak pou ekol pwofesyonel mesye yo. Yo limite kantite yon moun ka fè retrè. Mw tap ale nan yon lòt bank. Erezman mwen pat gentan twop avanse. Paske te gen anpil tire nan zòn lan. Konsa nou te retounen lakay. Map prete nan kòb fonksyonman poum peye mwatye pou yo chak. Hier, je suis allé chercher de l’argent à la banque pour l’école professionnelle des 5 garçons. Ils limitent les retraits. Je me suis donc rendu dans une autre banque. Heureusement que la queue était longue car de nouveaux coups de fusils se sont fait entendre. Nous sommes ensuite rentrés à la maison. J’utiliserai l’argent du mois pour payer pour chacun la moitié (du minerval).

30 07 2022 What’s App Olès

Nou gen kek jou lapli-a pa tonbe. Yo tentan laboure yon pati nan tè a. Konsa nou pwofite èsel poum plante lendi dye vle. Nap plante di ri ak pwa kongo. Il pleut depuis quelques jours. Il est temps de labourer une partie des champs. Nous en profiterons pour commencer à semer le riz et les haricots lundi.

27 07 2022 What’s App Olès

Nou kòmanse gen sab pou nou kòmanse. Te gen yon pwoblèm siman. Se demen dye vle Maçon ap livre nou siman. Pri pou yon sak siman se 1150 goud. Le sable dont nous avons besoin pour commencer les travaux a été livré. Il y a un problème en ce qui concerne le ciment. Le prix pour un sac de ciment est de 1.150 gourdes (9,50 €).

20 07 2022 What’s App Olès

Nou nan faz enskripsyon kounya. Aprè map konnen frè ekolaj yo pou ane a. A l’école, c’est la phase des inscriptions. Je vais me renseigner pour savoir quels sont les frais de scolarité pour une année.

17 07 2022 What’s App Olès

Finalman Josué chwazi informatique bureautique. Se fotograf li te pi vle. Se Gonayiv li tap pranl. Li tap dire 13 mwa li tap preske koute 100 000 goud. Konsa li fè chwa enfòmatik la. Deluxon tou chwazi enfòmatik. Ronald, Osnel  Wilner ak Ricardo chwazi Carrelage. Finalement, Josuë a choisi l’informatique. Il préférerait devenir photographe mais les cours ont lieu à Gonaïves. Ils dureraient 13 mois et coûteraient 100.000 gourdes (830 €). C’est pourquoi il a choisi l’informatique. Deluxon aussi. Ronald, Osnel, Wilner et Ricardo ont choisi les études de carreleur.

13 07 2022 What’s App Olès

Sitiyasyon politik peyi-a pa bon menm. Li pimal nan dènye jou yo. Delma tout moun rete andan kay. Anpil tir. La situation politique dans le pays est mauvaise. Elle s’est encore dégradée ces derniers jours. A Delmas, chacun reste chez soi. On entend beaucoup de tirs.

12 07 2022 What’s App Olès

Toujou anpil lapli isit. Sa koz toujou gen anpèchman poin komanse travay. Il continue à pleuvoir. Cela nous empêche de commencer les plantations.

10 07 2022 What’s App Olès

Wi sel Josué ki fini avek sekondè. Men nou te diskite konpòtman pa enteresan plis fèb mwayen.  tout sa ki gen 18 ane yo yo tap chwazi yon pwofesyon. Pliske gen ekòl pwofesyonel nan bouk la konsa nou tap Kenbe yo pou yo gen pwofesyon avan nou ranvwaye yo. Seul Josuë a terminé ses études secondaires. Nous avons discuté du comportement et de la faible moyenne de tous ceux qui ont 18 ans et nous leur avons dit qu’il vaudrait mieux qu’ils choisissent un métier. Comme il y a une école professionnelle dans le village, nous voulons leur offrir la possibilité d’apprendre un métier avant de les laisser partir.

07 07 2022 What’s App Olès

Samdi dènye teknisyen Natkom yo te vin enstale entènèt la pou nou. Li pat fyab. Sa te mande pou nou te gen yon pi gwo aparèy pou mete nan gwo antèn yo gen nan bouk. William te ede nou nan sa. Lap byen fonksyone kounya. Se 80 US pa mwa. Myriam te ede nou ak premye aparèy yo. Li pwomèt lap eden peye a mwatye pa mwa. Samedi, un technicien de Natkom est venu nous installer internet. Le signal était trop faible. Il a donc placé un appareil dans le pylône du village. William nous a aidés. Maintenant, ça fonctionne bien. Ça coûte 80 dollars (80 €) par mois. Myriam nous a aidés pour l’achat de l’appareil et elle promet de payer chaque mois la moitié. (Myriam et William : fille et fils d’Olès).